Epsilon Ursae Majoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Epsilon (homonymie).

Coordonnées : Sky map 12h 54m 01.6s, +55° 57′ 35.4″

Alioth
ε Ursae Majoris

Description de l'image  Ursa major star name.png.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 12h 54m 01,6s
Déclinaison +55° 57′ 35,4″
Constellation Grande Ourse
Magnitude apparente 1,76
Caractéristiques
Type spectral A0pCr
Indice U-B 0,02
Indice B-V -0,02
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité α2 CVn
Astrométrie
Vitesse radiale -9,3 km/s
Mouvement propre μα = 111,74 mas/a
μδ = -8,99 mas/a
Parallaxe 40,3 ± 0,62 mas
Distance 80,9 al
(24,8 pc)
Magnitude absolue -0,22
Caractéristiques physiques
Masse ~3 M
Rayon ~3,7 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 108 L
Température 9 400 K
Métallicité ?
Rotation  km/s
Âge a

Autres désignations

ε UMa (Bayer), 77 UMa (Flamsteed), HR 4905, HD 112185, SAO 28553, BD+56 1627, HIP 62956

Alioth (Epsilon Ursae Majoris / ε Uma) est une étoile de la constellation de la Grande Ourse. Malgré sa désignation de Bayer « ε » epsilon (5e rang !), il s'agit de la plus brillante de sa constellation, et à ce titre elle est l'une des sept étoiles de la constellation qui forment l’astérisme du Grand Chariot.

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Avec une magnitude apparente de 1,76, Alioth est la 31e étoile la plus brillante de la voûte céleste. D'après les mesures du satellite Hipparcos, elle est distante de 81 années-lumière de la Terre.

Il s'agit d'une sous-géante blanche, son type spectral étant A0p, le « p » signifiant « particulier », son spectre lumineux étant original, une caractéristique des étoiles variables de type α2 CVn (dont α2 Canum Venaticorum, ou Cor Caroli, est le prototype). Alioth, en représentante de ce type, semble combiner deux phénomènes qui interagissent : son champ magnétique intense sépare ses différents éléments métalliques et l'angle entre son axe de rotation et son champ magnétique (presque 90°) provoque diverses bandes d'éléments magnétiquement triés, qui sont perçues à différents moments depuis la Terre. Ces éléments — et la rotation de leurs bandes — induisent une fluctuation du spectre d'Alioth sur une période de 5,1 jours.

Pour ce type d'étoile variable, Alioth possède un champ magnétique relativement faible, 15 fois plus faible que celui de Cor Caroli, mais tout de même 100 fois plus élevé que celui de la Terre.

Environnement stellaire[modifier | modifier le code]

Du point de vue de la constellation de la Grande Ourse, Alioth est l'étoile de la queue de l'animal la plus proche de son corps. Il s'agit également d'un membre du courant d'étoiles de la Grande Ourse, un groupe d'étoiles large et diffus dont les membres semblent partager des vélocités communes.

Nom traditionnel[modifier | modifier le code]

Le nom traditionnel de l'étoile, « Alioth » (aussi « Aliath, Alliath, Allioth »), provient indéniablement de l'arabe, mais diverses sources indiquent différentes origines, comme alyat, « la queue du mouton » ou al-jawn, « le cheval noir ».

La désignation de Bayer d'Alioth viole la règle usuelle qui veut que les premières lettres de l'alphabet grec soient assignées aux étoiles les plus brillantes de la constellation. De fait, les étoiles de la constellation de la Grande Ourse ont été indexées par Bayer d'Ouest en Est et pas par luminosité décroissante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]