Tchortkiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tchortkiv
Чортків
Image illustrative de l'article Tchortkiv
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Ternopil Oblast (2001-2003).svg Oblast de Ternopil
Code postal 48500 — 48505
Indicatif tél. +380 3552
Démographie
Population 29 640 hab. (2013)
Densité 1 004 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ N 25° 48′ E / 49.017, 25.849° 01′ Nord 25° 48′ Est / 49.017, 25.8  
Altitude 230 m
Superficie 2 952 ha = 29,52 km2
Divers
Première mention 1522
Statut Ville depuis 1939
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Ternopil

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Ternopil
City locator 14.svg
Tchortkiv

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchortkiv

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchortkiv
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Tchortkiv (en ukrainien : Чортків) ou Tchertkov (en russe : Чертков ; en polonais : Czortków) est une ville de l'oblast de Ternopil, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Tchortkiv. Sa population s'élevait à 29 640 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tchortkiv est arrosée par la rivière Seret et se trouve à 62 km au sud de Ternopil.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention historique de Tchortkiv remonte à 1522, lorsque le roi polonais Sigismond Ier le Vieux donna à Jerzy Czortkowski la possession de la ville et lui permit de la nommer Czortków d'après son propre nom. Elle reçut en même temps des privilèges urbains (droit de Magdebourg). Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, au cours de la guerre polono-turque, la ville déclina lorsqu'elle fut conquise par l'Empire ottoman (1673-1683). Elle fit partie de l'éphémère province turque (eyalet) de Podolie avec pour capitale Kamianets-Podilskyï. Après la première partition de la Pologne, en 1772, Tchortkiv passa sous domination autrichienne jusqu'en 1918. Le 8 juin 1919, l'Armée ukrainienne de Galicie perça le front pendant quelques mois près de Tchortkiv et commença l'offensive de Tchortkiv pour étendre le territoire de l'Ukraine naissante vers l'ouest. Mais peu après, la ville fut conquise par les Polonais et fut rattachée à la voïvodie de Tarnopol de la Deuxième République de Pologne jusqu'en septembre 1939. Tchortkiv avait 31 000 habitants en 1931, dont 22,8 pour cent d'Ukrainiens (catholiques grecs), 46,4 pour cent de Polonais (catholiques) et 30 pour cent de Juifs. Tchortkiv était un point important de la défense de la frontière de la Pologne et le siège d'une importante garnison de la brigade « Podole » du Corps de défense des frontières de Pologne. Tchortkiv fut occupée par l'Armée rouge le 17 septembre 1939, puis par l'Allemagne nazie en juin 1941. Le 26 août 1942, 2 000 Juifs du ghetto de Tchortkiv furent déportés au camp d'extermination de Belzec par la Schutzpolizei allemande, tandis que 500 autres, malades ou trop jeunes, furent tués sur place. En 1944, l'Armée rouge libéra la ville, qui redevint soviétique jusqu'en 1991. Tchortkiv est une ville administrative, qui compte des industries légères (agroalimentaire, habillement) et des ateliers de chemin de fer.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Tchortkiv possède une forteresse construite aux XVIe et XVIIe siècles, et des églises en bois des XVIIe et XVIIIe siècles. La ville possède également un musée d'histoire.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1921* 1931* 1939 1959* 1970* 1979*
5 191 19 000 21 900 15 294 19 183 24 241
1989* 2001* 2010 2011 2012 2013
26 681 29 057 29 196 29 249 29 500 29 640


Notes et références[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Tchortkiv se trouve à 90 km de Ternopil par le chemin de fer et à 75 km par la route.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]