Zbaraj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zbaraj
Збараж
Blason de Zbaraj
Héraldique
Drapeau de Zbaraj
Drapeau
Château de Zbaraj
Château de Zbaraj
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Ternopil Oblast (2001-2003).svg Oblast de Ternopil
Raïon Zbaraj
Maire Mykhaïlo Botcharov
Code postal 47300 — 47304
Indicatif tél. +380 3550
Démographie
Population 14 004 hab. (2013)
Densité 2 009 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ N 25° 46′ E / 49.67, 25.767 ()49° 40′ Nord 25° 46′ Est / 49.67, 25.767 ()  
Altitude 318 m
Superficie 697 ha = 6,97 km2
Divers
Première mention 1211
Statut Ville depuis 1939
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Ternopil

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Ternopil
City locator 14.svg
Zbaraj

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Zbaraj

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Zbaraj
Liens
Site web www.zbar.te.ua/
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Zbaraj (en ukrainien et en russe : Збараж ; en polonais : Zbaraż) est une ville de l'oblast de Ternopil, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Zbaraj. Sa population s'élevait à 14 004 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Zbaraj est arrosée par la rivière Hnizna et se trouve à 19 km au nord-est de Ternopil.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Zbaraj remonte à l'année 1211 : c'est alors une solide forteresse ruthène. Zbaraj devint la capitale des princes Gédiminides du grand-duché de Lituanie, vers la fin du XIVe siècle. Des ruines du château d'origine existent dans les environs de la ville moderne de Zbaraj.

Le nouveau château fut conçu pour le prince Jeremi Wiśniowiecki dans un style italien post-palladien similaire à celui de Scamozzi, réalisé par l'architecte néerlandais van Peyen en 1626-1631. Le château fut en partie reconstruit au XVIIIe siècle. Zbaraj conserve plusieurs églises remarquables, notamment l'église du Sauveur (1600) et le monastère des Bernardines (1627). Zbaraj fut assiégée par Bogdan Khmelnitski en 1649, capturée par les Turcs en 1676 et attaquée par les haïdamaks en 1708, ce dont la population juive de la ville eut tout particulièrement à souffrir.

Depuis le premier partage de la Pologne en 1772 jusqu'en 1918, la ville (Zbaraż en polonais ou Sbarasch en allemand) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 78 Bezirkshauptmannschaften (powiats) en province (Kronland) de Galicie en 1900[1].

Le sort de cette province fut dès lors disputé par la Pologne et la Russie soviétique, jusqu'à la paix de Riga le 18 mars 1921, attribuant la Galicie orientale à la Deuxième République de Pologne, (jusqu'à la rivière Zbroutch)[2].

À la limite sud-est du Gouvernement général sous l'occupant nazi, la Galicie orientale est annexée en 1944 par l'Union soviétique et incluse dans la République socialiste soviétique d'Ukraine.

La ville eut longtemps une importante communauté juive, qui disparut complètement dans la Shoah, alors que la ville était occupée par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Juifs furent soit massacrés dans les environs de la ville, soit déportés vers des camps de travail ou vers le camp d'extermination de Belzec. Le ghetto établi à l'automne 1942 fut liquidé le 8 juin 1943. Seuls 60 Juifs de Zbaraj survécurent[3].

Les armoiries de la ville, adoptées en 1996, représentent saint Georges tuant un dragon.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989*
6 516 9 406 11 533 13 760
2001* 2011 2012 2013
13 228 13 915 13 949 14 004


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Ignacy Daszyński (1866-1936) : homme politique né à Zbaraj.
  • Ida Fink (1921-2011) : femme de lettres polonaise puis israélienne (écrivant en polonais) née à Zbaraj.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wilheil Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  2. André et Jean Sellier, Atlas des peuples d'Europe centrale, Paris, La Découverte, 1991, p. 94.
  3. Encyclopaedia Judaica (1971), Vol. 16 [1]
  4. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Transports[modifier | modifier le code]

Zbaraj se trouve à 23 km de Ternopil par le chemin de fer et à 26 km par la route.

Liens externes[modifier | modifier le code]