Pidhaïtsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pidhaïtsi
Підгайці
Blason de Pidhaïtsi
Héraldique
Drapeau de Pidhaïtsi
Drapeau
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Ternopil Oblast (2001-2003).svg Oblast de Ternopil
Maire Tetiana Levkovytch
Code postal 48000 — 48005
Indicatif tél. +380 3542
Démographie
Population 2 866 hab. (2013)
Densité 913 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ N 25° 08′ E / 49.267, 25.133 ()49° 16′ Nord 25° 08′ Est / 49.267, 25.133 ()  
Superficie 314 ha = 3,14 km2
Divers
Première mention 1445
Statut Ville depuis 1939
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Ternopil

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Ternopil
City locator 14.svg
Pidhaïtsi

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Pidhaïtsi

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Pidhaïtsi
Liens
Site web www.oda.te.gov.ua/
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Pidhaïtsi (en ukrainien : Підгайці) ou Podgaïtsy (en russe : Подгайцы ; en polonais : Podhajce) est une petite ville de l'oblast de Ternopil, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Pidhaïtsi. Sa population s'élevait à 2 866 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pidhaïtsi est arrosée par la rivière Koropets et se trouve à 45 km au sud-ouest de Ternopil.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciens documents relatifs à Pidhaïtsi remontent à la construction d'une église catholique en 1463. À l'époque moderne, Pidhaïtsi était un des principaux centres urbains de Podolie occidentale. En 1539, elle reçut des privilèges urbains (droit de Magdebourg). Deux batailles eurent lieu à Pidhaïtsi (Podhajce) entre la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie) et les Tatars de Crimée alliés aux Cosaques zaporogues, en 1667 et 1698.

Depuis le premier partage de la Pologne en 1772 jusqu'en 1918, la ville (nommée Podhayce avant 1867) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche en 1804), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 78 Bezirkshauptmannschaften (powiats) en province (Kronland) de Galicie (Royaume de Galicie et de Lodomérie) en 1900.[1]

Après la Première Guerre mondiale, la ville devint polonaise avec la Paix de Riga et fut rattachée à la voïvodie de Tarnopol. En , après le pacte germano-soviétique, elle fut occupée par l'Armée rouge puis annexée par l'Union soviétique, qui lui accorda le statut de ville. Elle fut envahie par l'Allemagne nazie en 1941.

Avant la Seconde Guerre mondiale, Pidhaïtsi comptait une importante communauté juive. Ils étaient environ six mille au milieu du XIXe siècle, mais leur nombre tomba à 2 827 en 1931. Au début de la Seconde Guerre mondiale, un flot de réfugiés porta le nombre de Juifs à plus de 3 000. Un millier d'entre eux furent déportés au camp d'extermination de Belzec le et 1 500 autres le 30 octobre suivant.

La ville était presque entièrement détruite au sortir de la guerre. En 1945 Pidhaïtsi redevint soviétique, dans le cadre de la République socialiste soviétique d'Ukraine. Depuis 1991, Pidhaïtsi fait partie de l'Ukraine indépendante. Les nouvelles armoiries et le gonfalon de la ville furent adoptés le .

Patrimoine[modifier | modifier le code]

À côté de l'église catholique, aujourd'hui en ruine, s'élève l'obélisque de l'écrivain polonais Adam Mickiewicz, érigé en 1897 à l'occasion du centenaire de sa naissance. Le compositeur polonais Frédéric Chopin résida dans une maison de la ville. En raison des invasions des Tatars et de la position de la ville sur la principale route de la Pologne vers le Sud, Pidhaïtsi était entourée par des remparts.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989* 2001*
3 033 3 230 3 343 3 661 3 280
2009 2010 2011 2012 2013
2 946 2 947 2 937 2 908 2 866


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  2. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :