Syndrome de Waterhouse-Friderichsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome de Waterhouse-Friderichsen
Classification et ressources externes
CIM-10 A39.1, E35.1
CIM-9 036.3
DiseasesDB 29316
MedlinePlus 000609
eMedicine med/3009 
MeSH D014884
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le Syndrome de Waterhouse-Friderichsen correspond à une inflammation des glandes surrénales provoquant une insuffisance surrénalienne aigüe causée par une infection bactérienne sévère (le plus souvent le méningocoque Neisseria meningitidis) avec plusieurs facteurs de risque communément associés : hypotension, troubles de la coagulation, sepsis, fièvre, hypoglycémie. En l'absence de traitement, il évolue rapidement (12-24 heures) vers un coma puis le décès du patient. Cependant cette pathologie peut se rencontrer au cours de sepsis sévères, d'étiologies diverses et non exclusivement au cours d'infections à méningocoque[1].
Ce syndrome présente une prévalence plus élevée chez les patients splénectomisés[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce syndrome est décrit pour la première fois en 1911 par Rupert Waterhouse, un médecin anglais (18731958), chez un enfant de huit mois[3] et en 1918, Carl Friderichsen, un pédiatre danois (18861979), passe en revue la littérature et décrit un cas similaire à développement foudroyant caractérisé cliniquement par stupeur, cyanose, pâleur, vomissements et une éruption purpurique d'évolution rapide avec hémorragie bilatérale des surrénales à l'autopsie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Syndrome de Waterhouse-Friderichsen au cours d'une péritonite à Morganella morganii et Enterococcus faecium
  2. (en) M.L. Brigden et A.L. Pattullo, « Prevention and management of overwhelming postsplenectomy infection--an update », Critical care medicine, New York, Kolen, vol. 27, no 4,‎ 1999, p. 836-842 (ISSN 0090-3493, 1530-0293 et 0090-3493)
  3. (en) R. Waterhouse, « Case of suprarenal apoplexy », Lancet, Elsevier, vol. 1, no 157,‎ 1911 (ISSN 0140-6736)
  4. (de) C. Friderichsen, « Nebennierenapoplexie bei kleinen Kindern », Jahrb. f. Kinderheilk, vol. 87,‎ 1918, p. 109-125

Voir aussi[modifier | modifier le code]