Sweet Savage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sweet Savage

Pays d'origine Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord
Genre musical Heavy metal, hard rock
Années actives depuis 1979
Labels Park
Crashed
Neat Records
SPV
Site officiel Sweet Savage Website
Composition du groupe
Membres Ray Haller
Trev Fleming
Ian 'Speedo' Wilson
Jules Watson
Anciens membres Vivian Campbell
Simon McBride
Davy Bates
Robert Casserly

Sweet Savage est un groupe de metal formé en 1979 à Belfast, Irlande du Nord. Vivian Campbell a débuté sa carrière de guitariste dans ce groupe à l’âge de seize ans[1]. Depuis 1979, Sweet Savage a sorti deux albums studio, trois singles et une démo.

Bien qu’étant considéré comme l’un des pionniers de la New Wave of British Heavy Metal aux côtés de groupes tels qu'Iron Maiden, Saxon, Motörhead ou Def Leppard, et l’une des principales influences de groupes comme Metallica, le succès commercial ne fut pas au rendez-vous et la séparation intervint en 1982.

Le groupe fut reformé en 1984 avec de nouveaux membres, mais ne dura pas. Une nouvelle re-formation eut lieu dans les années 90 suite à la reprise du morceau Killing Time par Metallica pour leur single The Unforgiven.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts (1979-1983)[modifier | modifier le code]

Sweet Savage débuta avec Trev Fleming et Vivian Campbell comme guitaristes, David Bates à la batterie et Ray Haller à la basse et au chant. Le groupe assura la première partie de Thin Lizzy lors de leur tournée Renegade Tour[2], et fit d'autres premières parties pour Ozzy Osbourne, Wishbone Ash ou Motörhead.

En 1981, le groupe signa chez Park Records et sorti son premier single, Take No Prisoners, limité à 1000 exemplaires[3]. Ce single incluait le morceau Killing time. Une démon auto-produite intitulée Demo 81 fut sortie à cette époque et contenait 4 titres enregistrés à la BBC : Eyes Of The Storm, Into The Night, Queen's Vengeance et Killing Time.

Repéré par Jimmy Bain, Vivan Campbell quitta le groupe début 1983 pour rejoindre Dio.

Reformation (1984-1985)[modifier | modifier le code]

Après une séparation d’une année, Sweet Savage ce reforme sans Campbell et Fleming, remplacés par Ian «Speedo» Wilson et Simon McBride aux guitares. Un nouveau chanteur est également recruté, Robert Casserly, qui remplace Ray Haller au chant. Un second single est sorti avec cette formation, Straight Through The Heart, ainsi qu’un troisième en 1985, The Raid. Le groupe se sépare une seconde fois peu après.

Les albums (1996-1998)[modifier | modifier le code]

Bien plus tard, dans les années 90, sort le single The Unforgiven de Metallica qui comporte une reprise de Killing Time. Sweet Savage suscite l’intérêt et se reforme malgré l’absence de Robert Casserly, fort de cette popularité nouvelle. Le premier album solo du groupe sort en 1996 après signature chez Neats Record : Killing Time. Cet album contient des versions retravaillées et réenregistrées des morceaux des débuts du groupe.

Deux ans plus tard, en 1998, le groupe sort un second album avec des morceaux totalement nouveaux : Rune. Une troisième séparation suivra peu de temps après, chaque membre souhaitant suivre une orientation musicale différente.

Le renouveau (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Le 23 avril 2008 marque le retour de Sweet Savage sur scène pour supporter Saxon, puis David Bates quitte à son tour le groupe, remplacé par Jules Watson. Début août, le groupe voyage en Allemagne pour jouer au festival Headbangers et au festival de Wacken. Plus tard ce même mois, Sweet Savage fait la première partie de Metallica et Tenacious D à Dublin, le 20 août 2008, durant laquelle James Hetfield vient sur scène chanter Killing Time en compagnie du groupe. Le 1er septembre 2009, c’est Ray Haller qui rejoint Metallica sur scène au même endroit pour chanter le même morceau.

La formation actuelle (Haller, Wilson, Fleming et Watson) est citée comme la version la stable du groupe par les professionnels de l’industrie musicale, et le chanteur Ray Haller explique : «Tout cet intérêt tardif vient de nulle part, c’est phénoménal comme le groupe est reçu. Nous avons joué en Allemagne pour la première fois récemment, et nous avons été surpris d’entendre les jeunes chanter nos chansons, nous n’avions réellement pas idée que nous étions si populaires».

En 2009, Sweet Savage sont confirmés pour assurer le support de la tournée de Saxon avec Doro. Le troisième album du groupe est également enregistré, Warbirds, chez SPV Records. Il contient une apparition de Vivian Campbell pour une reprise de Thin Lizzy, Whiskey In The Jar. Ray Haller a annoncé lors d’une première partie pour Motörhead que l’album sera finalement dans les bacs pour le printemps 2010 et non 2009 comme prévu à l’origine, annonce confirmé sur leur site officiel. Le concert fut enregistré en prévision de la sortie d’un DVD.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Killing Time (1996)
  • Rune (1998)
  • Warbird (2010)
  • Regeneration (2011)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Take No Prisoners (1981)
  • Straight Through The Heart (1984)
  • The Raid (1985)

Démos[modifier | modifier le code]

  • BBC Session (1981)

Apparitions/compilations[modifier | modifier le code]

  • The Friday Rock Show (1981) : Eyes Of The Storm
  • Now In Session (1982) : Lady Of The Night
  • NWOBHM '79 Revisited (1990) : Eye Of The Storm
  • Lightnin' To The Nations: 25th Anniversary of NWOBHM (2005) : Killing Time
  • Full Metal Garage: The Songs That Drove Metallica (2006) Killing Time

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Ray Haller, chant basse (depuis 1979)
  • Trev Fleming, guitare (1979-1983, 1996, depuis 2008)
  • Ian «Speedo» Wilson, guitare (depuis 1984)
  • Jules Watson, batterie (depuis 2008)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Vivian Campbell, guitare (1979-1983)
  • Simon McBride, guitare (1984-1998)
  • Robert Casserly, chant (1984)
  • David Bates, batterie (1979-2008)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]