Surface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec la notion d'aire ou de superficie, voir surface, aire et superficie.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot « surface », du latin superficies désigne la partie apparente d'un corps, puis une couche peu profonde[1].

Il est parfois utilisé à tort à la place de superficie (dont il partage la même construction étymologique) ou d'aire en géométrie.

Il admet aussi plusieurs sens spécialisés et intervient dans plusieurs composés et certains noms propres.

Nom commun[modifier | modifier le code]

Couche mince, zone ou domaine[modifier | modifier le code]

Géographie, géologie et géodésie[modifier | modifier le code]

  • L'hydrologie de surface est la branche de l'hydrologie qui étudie le ruissellement, les phénomènes d'érosion par l'eau, les écoulements des cours d'eau et les inondations.
  • Une surface de niveau est une surface équipotentielle du champ de pesanteur.
  • La surface terrestre est une couche géologique. Par extension, elle peut aussi désigner sa partie superficielle : le sol.
  • La température de surface de la mer est la température dans une couche plus ou moins importante près de la surface de la mer.

Imagerie[modifier | modifier le code]

Mathématiques[modifier | modifier le code]

  • Une surface est un domaine du plan ou une sous-variété de dimension 2.

En particulier :

  • Une intégrale de surface est une forme linéaire sur l'espace des fonctions définies sur une surface.
Article détaillé : Surface (géométrie analytique).

Physique[modifier | modifier le code]

La surface propre d'un objet désigne sa limite, sa frontière avec le reste de l'univers, tandis que la surface de contact entre deux objets ou, plus généralement, deux milieux différents, désigne la frontière commune à ces deux objets ou milieux. Ainsi :

  • la science des surfaces est l'étude des phénomènes physiques et chimiques qui se produisent à l'interface de deux phases ;
  • la tension superficielle est une énergie par unité de surface à l'interface entre deux milieux denses ;
  • un agent de surface est un composé chimique qui modifie la tension superficielle entre deux milieux ;
  • l'état de surface est une description des propriétés géométriques d'une surface ;
  • une surface frottante est une zone de frottement entre deux objets ou milieux.

D'autres composés ont des sens spécialisés.

  • Une onde acoustique de surface, en acoustique, est une onde sonore qui se propage à la surface d'un matériau élastique.
  • La surface de dernière diffusion, en astrophysique, est la région de l'espace d'où a été émis le fond diffus cosmologique.
  • En électromagnétisme :
    • la surface équivalente radar est une notion décrivant la réflexion d'un faisceau électromagnétique d'un objet ;
    • une surface à haute impédance est une structure à motif périodique fixée ou imprimée sur un plan de masse ;
    • un plasmon de surface est une solution des équations de propagation des ondes électromagnétiques à l'interface entre certains milieux.
  • La surface de sustentation d'un solide, en mécanique, est la projection orthogonale au sol de l'ensemble des points où peut se trouver son centre de gravité en maintenant son équilibre.
  • Une surface d'univers, en physique théorique, est l'espace balayé par une corde au cours du temps.

Technologie[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

  • Une surface de jeu, au tennis, est un type de revêtement du sol.
  • La surface de réparation, en football, est la limite dans laquelle une faute commise par un défenseur sur un attaquant adverse entraine un penalty.

Autres domaines[modifier | modifier le code]

Superficie ou aire[modifier | modifier le code]

Autres acceptions[modifier | modifier le code]

Nom propre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Surface », Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert 1992.

Voir aussi[modifier | modifier le code]