Strehaia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Strehaia
Blason de Strehaia
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Olténie
Département Mehedinți
Maire
Mandat
Sâmion Burcu PNL
2008
Code postal 225 300
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 11 901 hab. (2007)
Densité 110 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 38′ N 23° 12′ E / 44.63, 23.2 ()44° 38′ Nord 23° 12′ Est / 44.63, 23.2 ()  
Altitude 150 m
Superficie 10 865 ha = 108,65 km2
Divers
Cours d'eau Motru
Fondation XVe
Localisation
Localisation de Strehaia dans le județ de Mehedinti
Localisation de Strehaia dans le județ de Mehedinti

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Strehaia

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Strehaia

Strehaia est une ville roumaine du județ de Mehedinți, dans la région historique de l'Olténie et dans la région de développement du Sud-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Strehaia est une ville située à l'est du județ sur la rivière Motru, affluent du Jiu, sur le plateau de Bălăciței (Piemontului Bălăciței), à la limite avec le județ de Dolj.

Elle se situe à 44 km à l'est de Drobeta Turnu-Severin, la préfecture du județ et à 68 km à l'ouest de Craiova, sur la route nationale DN6 (Route européenne 70) et la voie ferrée qui relient Timișoara et Bucarest.

La commune se compose de la ville de Strehaia elle-même et de neuf villages. En 2002, la population entre les villages se répartissait comme suit[1] :

  • Strehaia, 7 561 habitants, siège de la municipalité ;
  • Ciochiuța, 1 097 habitants ;
  • Commanda, 1 395 habitants ;
  • Hurducești, 283 habitants ;
  • Lunca Banului, 495 habitants ;
  • Menți 116 habitants ;
  • Motruleni 214 habitants ;
  • Slătinicu Mare, 314 habitants ;
  • Slătinicu Mir 122 habitants ;
  • Stănești 249 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la ville date du XVe siècle. La ville fut quelque temps la résidence des autorités du Banat de Severin qui avaient quitté Turnu Severin en raison des attaques ottomanes, avant le repli vers Craiova.

En 1645 fut ordonnée par le prince Matthieu Basarab la construction du monastère de Strehaia. Depuis 1671 et la première foire aux bestiaux, la ville joue un rôle important de marché agricole.

En 1921, elle obtint le statut de ville et servit de chef-lieu de district de 1951 jusqu'à 1968 et la réforme administrative du territoire.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Strehaia compte 17 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Sâmion Burcu (PNL) a été élu maire de la Ville[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti national libéral 10
Parti social-démocrate 4
Parti démocrate-libéral 3

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, 99,36 % de la population était de religion orthodoxe[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune se compose de 89,14 % de Roumains et de 10,79 % de Tsiganes.

Évolution démographique
1900 1930 1948 1956 1966 1977 1992 2002 2007
4 900 7 870 7 776 8 545 9 768 11 271 12 324 11 846 11 901[5]


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Commanda, église St Georges (Sf Gheorghe) de 1886.
  • Motrulein, église des Sts Voîvodes (Sf Voievozi) de 1777.
  • Fortifications du XVIe siècle.

Personnages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :