Baia de Aramă

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
baia de Aramă
Blason de baia de Aramă
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Olténie
Département Mehedinți
Maire
Mandat
Paulescu Buican Nistor PD-L
2008
Code postal 285 100
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 5 784 hab. (2007)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 00′ N 22° 50′ E / 45, 22.8345° 00′ Nord 22° 50′ Est / 45, 22.83  
Altitude 280 m
Superficie 9 111 ha = 91,11 km2
Divers
Cours d'eau Brebina
Localisation
Localisation de baia de Aramă dans le județ de Mehedinti
Localisation de baia de Aramă dans le județ de Mehedinti

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
baia de Aramă

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
baia de Aramă
Liens
Site web http://www.baiadearama.ro

Baia de Aramă (Áramabánya en hongrois) est une commune roumaine du județ de Mehedinți, dans la région historique de l'Olténie et dans la région de développement du Sud-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Baia de Aramă est une ville du nord du județ, au pied des Monts Mehedinți, à la limite avec le județ de Dolj, sur la rivière Brebina. Elle se situe à 65 km au nord de Drobeta Turnu-Severin, la préfecture du județ, sur la route nationale DN67D qui la relie à Târgu Jiu à l'est et à Băile Herculane au sud-ouest.

Le village se compose de la ville de Baia de Aramă elle-même et de huit villages. En 2006, la répartition de la population entre les différents villages était la suivante[1] :

  • Baia de Aramă, 2 384 habitants, siège de la municipalité.
  • Brativolu, 137 habitants.
  • Brebina, 33 habitants.
  • Dealu Mare, 75 habitants.
  • Mărășești, 1 033 habitants.
  • Negoești, 890 habitants.
  • Pistrița, 153 habitants.
  • Stănești, 386 habitants.
  • Titerlești, 429 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

De nombreuses traces de peuplement dace ont été trouvées sur le territoire communal, qui prouve son occupation très ancienne.

Dès la fin de l'époque romaine, l'exploitation minière était active (le nom de la ville signifie « mine de cuivre »). Cette exploitation a duré jusqu'au milieu du XXe siècle et l'épuisement des ressources.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Baia de Aramă compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Nistor Paulescu Buican a été élu Maire de la ville[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de sièges
Parti démocrate-libéral (PD-L) 6
Parti national libéral (PNL) 3
Parti social-démocrate (PSD) 3
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 2
Candidat indépendant 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, 96,03 % de la population était de religion orthodoxe et 3,45 % baptistes[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2002, la répartition ethnique de la population était la suivante :

Évolution démographique de la commune depuis le début du XXe siècle.

Évolution démographique
1912 1930 1941 1948 1956 1966 1977 1992 2002
3 298 3 861 3 934 3 945 3 974 4 648 4 766 5 473 5 648
2007 - - - - - - - -
5 784[5] - - - - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie est basée sur l'agriculture. L'exploitation minière, longtemps importante n'est plus qu'un souvenir. Par contre, le potentiel touristique de la région, de par la proximité avec les Monts Mehedinți, est très important et devrait constituer dans les années à venir un atout de développement.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Baia de Aramă, église des Sts Voîvodes (Sf Voievozi), ancien monastère Milco Baiasul, fondé en 1699 par Constantin II Brâncoveanu avec des fresques intérieures.
  • Brebina, église en bois des Sts Apôtres Pierre et Paul (Sf Ap Petru și Pavel) de 1757.
  • Negoiești, église en bois St Dimitri (Sf Dumitru) du XVIIIe siècle.
  • Pistrița, église Adormirea Maicii Domnului de 1819.
  • Titerlești, église des Sts Voïvodes (Sf Voievozi) de 1825.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :