Storojevoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Storojevoï
Image illustrative de l'article Storojevoï
Frégate de classe Krivak 1

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine soviétique Marine soviétique
Pavillon de la marine russe Marine russe
Quille posée 20 juillet 1972
Lancement 21 mars 1973
Statut retiré en 2002 et ferraillé
Caractéristiques techniques
Type Frégate de défense anti-sous-marine
Longueur 123 m
Maître-bau 14,2 m
Tirant d'eau 5,4 m
Tirant d'air 4,26 m
Déplacement 3 300 tonnes
Tonnage 7 050 tonnes
Puissance Mode postcombustion: 36 000 ch, marchant 12 000 ch
Vitesse 32 nœuds (59 km / h)
Caractéristiques militaires
Armement Artillerie  : 2 canons bitubes de 76,2 mm AK-726-MR-105

Arme anti sous-marines : 2 tube lance-torpilles quadruples de 533 mm CHTA-53-1135, 2 lance-roquettes anti-sous-marines RBU-6000 Cyclone-2 à 12 roquettes, 4 Missiles anti-sous-marins URPK-5
Armes anti-aériennes :2 × 2 9K33 Osa (40 missiles 9M-33)

Rayon d'action 5 000 miles à 14 noeuds
Autres caractéristiques
Équipage 197 personnes, dont 22 officiers
Chantier naval Yantar, Kaliningrad

Le Storojevoï (Cторожевой) était une frégate de la Marine soviétique de classe Krivak (3 375 tonnes, 240 hommes d'équipage, armé d'ogives nucléaires).

Le 9 novembre 1975, des mutins, maltraités par un manque de nourriture et une discipline implacable selon l'ancien capitaine de corvette américain Gregory Young[1], se laissèrent entraîner par le commissaire politique Valery Sabline pour prendre le contrôle de la frégate. Ils tentèrent de gagner Leningrad pour y déclencher une révolution communiste anti-bureaucratique. Rattrapé et bombardé par l'aviation, il fut contraint de revenir à Riga, son port de départ, où l'équipage fut jugé.

Cette tentative a partiellement inspiré le roman À la poursuite d'Octobre Rouge de Tom Clancy (les services de renseignement occidentaux ont pensé, sur le moment, que Sabline et les mutins voulaient gagner la Suède)[2]'[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gregory Young et Nate Braden, The Last Sentry : The True Story that Inspired The Hunt For Red October, Naval Institute Press, 2005
  2. Patrick Pesnot, « Novembre 1975, mutinerie à bord du vrai "Octobre Rouge" », émission Rendez-vous avec X sur France Inter, 24 novembre 2012
  3. La série documentaire Un film, une histoire lui consacre un épisode.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Boris Gindin et David Hagberg, Mutiny : The True Events That Inspired the Hunt for Red October, Forge, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]