Steven P. Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steven P. Rose (né le 4 juillet 1938 à Londres, Royaume-Uni) est un professeur de biologie et neurobiologie à l'Open University et à l'Université de Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié la biochimie au King's College de Cambridge, et la neurobiologie à Cambridge et à l'Institut de Psychiatrie du King's College de Londres[1]. Ces recherches sont focalisées sur les processus biologiques concernant la mémoire et le traitement de la maladie d'Alzheimer. Il a écrit plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique et écrit des articles dans le journal The Guardian. De 1999 à 2002, il fit des lectures en tant que Professeur de physiologie au Gresham College à Londres. Il a reçu plusieurs médailles et prix pour son travail.

Steven Rose a pris une part importante dans le Boycott des Établissements d'enseignement israéliens pour protester contre l'occupation des territoires palestiniens. Il a soutenu qu'il existe une relation trop proche entre enseignement, défense et complexe militaro-industriel en Israël et que les professeurs d'Université israéliens nient les droits politiques des Palestiniens. Son attitude suscita des critiques à son encontre de la part de la communauté juive ainsi que de la part d'autres opposants à l'appel pour le Boycott académique d'Israël[2],[3],[4]. Il se définit lui même comme un « anti-sioniste »[5].

Avec Richard Lewontin et Leon Kamin, Rose a soutenu le "mouvement radical de la science"[6]. Ces collègues, ainsi que Stephen Jay Gould ont attaqué la sociobiologie, la psychologie évolutionniste, et l'adaptationnisme. Ils écrivent tous les trois « Nous ne sommes pas programmés » (« Not in Our Genes », 1984)), pour expliquer leur opposition à la sociobiologie. Richard Dawkins, à son tour, l'a accusé de placer l'idéologie avant la vérité[7].

Rose intervient régulièrement dans les débats éthiques de l'émission « The Moral Maze » sur l'antenneBBC Radio 4[1]. Il est marié à la sociologue Hilary Rose avec qui il a partagé la chaire du Gresham et avec qui il a écrit plusieurs livres, dont Alas Poor Darwin : arguments against evolutionary psychology. Il est aussi le frère aîné du sociologue Nikolas Rose.

Le Professeur Rose est un partisan connu de la British Humanist Association.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The 21st Century Brain , 2005, (ISBN 0-224-06254-9)
  •  The Future of the Brain : The Promise and Perils of Tomorrow's Neuroscience  2005, (ISBN 0-19-515420-7)
  •  Lifelines , 2005, (ISBN 0-09-946863-8)
  •  Alas, Poor Darwin : Arguments against Evolutionary Psychology 2000 (ISBN 0-609-60513-5)
  • The Making Of Memory , 1992, (ISBN 0-593-01990-3)
  •  La Mémoire : Des molécules à l'esprit , 1989, Seuil, (ISBN 978-2-02-012515-4)
  • Nous ne sommes pas programmés , 1985 (trad.), La Découverte, (ISBN 978-2-7071-1532-4) (Not in Our Genes (With Richard Lewontin & Leon Kamin) 1984, (ISBN 0-394-72888-2))
  •  Le Cerveau conscient , 1975 (trad.), Le Seuil, (ISBN 978-2020042086) (The Conscious Brain 1973, (ISBN 0-394-46066-9))
  • Impact - n° 2 - volume 21 - Avril-juin 1971 - Tensions dans le monde scientifique, 1971, UNESCO, de Bean (Alan L.) - Ziman (John) - Leitenberg (Milton) - Rose (Steven) et Rose (Hilary) - Merton (Robert K.) et Lewis (Richard) - Piagniol (Pierre) - Couderc (Paul)
  •  Cbw Chemical & Biological Warfare , 1969, Beaon Press
  •  The Chemistry of Life , 1991 (première publication en 1966), (ISBN 0-14-027273-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biography at The Moral Maze.
  2. Andrew Brown, 2001. Son frère cadet, le professeur Nikolas Rose et Martin White Professeur de sociologie à la LSE. "The Political Scientist." The Guardian, 2001-12-15.
  3. Sa lettre ouverte au journal The Guardian', le 6 avril 2002, a été largement diffusée.
  4. Andy Beckett and Ewen MacAskill. British academic boycott of Israel gathers pace, The Guardian, December 12, 2002, accessed September 16, 2006
  5. « Rose, Steven, 2007. »
  6. Kamin, Lewontin & Rose, 1984. Not in Our Genes: Biology, Ideology and Human Nature.
  7. « Not in Our Genes - Dawkins Review. »

Liens externes[modifier | modifier le code]