Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin, née en 1959 à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), est une organiste et improvisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît dans une famille de musiciens et apprend le piano dès son plus jeune âge. Elle continue l’étude du piano à l’École Nationale de Musique du Mans (maintenant le Conservatoire du Mans) et commence l’apprentissage de l’orgue à 14 ans avec Gérard Letellier. Après des études musicales couronnées par le prix du Ministère de la Culture en 1980, elle entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe d’orgue de Rolande Falcinelli où elle obtient des Premier Prix en orgue et en improvisation, ainsi que les prix d'harmonie (Jean Lemaire), de fugue (Michel Merlet) et de contrepoint (Jean-Claude Henry).

En 1983, elle est nommée titulaire du grand-orgue de l'église Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle à Paris, puis devient titulaire adjointe (avec Daniel Roth) du grand-orgue de l'église Saint-Sulpice en 1985.

En 1990, elle se perfectionne avec Loïc Mallié, professeur d'improvisation au C.N.S.M. de Paris, et décroche le Second Prix d'improvisation (elle fut la première femme à l’obtenir) du Concours International d'Orgue de Chartres. Pierre Pincemaille obtient le Premier Prix, c’est dire le niveau de ce concours.

Considérée comme l'une des meilleures improvisatrices de sa génération, elle se produit dans le cadre de concerts «orgue et récitant » notamment avec les comédiens Michael Lonsdale, Marcel Maréchal, Jean-Michel Dhermay, et Brigitte Fossey.

Sa réputation l'amène à donner des classes de maître en interprétation et improvisation tant en France qu'à l'étranger, notamment pour l'American Guild of Organists, ainsi qu'à animer des académies à Londres, Biarritz, et ailleurs.

En septembre 2008, elle est nommée professeur d'orgue en interprétation et improvisation au Royal College of Music de Londres.

Comme concertiste, elle poursuit une brillante carrière en soliste, avec instruments et avec orchestre, aussi bien en France qu’à l'étranger, en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Russie, au Japon, en Islande, en Australie, à Singapour et en Chine. Elle est également régulièrement sollicitée dans les jurys de concours nationaux et internationaux : AGO National Convention (Chicago, 2006), Biarritz (2007), Angers (2008), et au Concours international d'orgue de Chartres en 2008.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ses nombreux enregistrements d'œuvres depuis Bach jusqu'aux compositeurs contemporains (Grünenwald, Roth, Bédard, etc.) et des improvisations, ont reçu les louanges de la critique et du public.

Références et sources[modifier | modifier le code]

Vidéos sur YouTube[modifier | modifier le code]