Serge Berstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Serge Bernstein)
Aller à : navigation, rechercher

Serge Berstein

texte=Importez l'image de cette personne

Biographie
Naissance 1934
Paris
Nationalité Drapeau : France Français
Vie universitaire
Titres Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris
Approche disciplinaire Histoire politique de la IIIe République

Principaux travaux

  • Histoire du parti radical (1980-1982)
  • La France des années trente (1988)
  • La France de l’expansion. Tome 1 : La république gaullienne, 1958-1969, (1989)

Serge Berstein (né en 1934) est un historien français du politique, spécialiste de la Troisième République.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Docteur en lettres, il enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris. Membre des conseils scientifiques de la Fondation Charles-de-Gaulle et de l'Institut François-Mitterrand, il est l'auteur de nombreux ouvrages, ainsi que des manuels dans la collection Initial, chez Hatier, en collaboration avec Pierre Milza.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le 6 février 1934, Paris, Gallimard-Julliard, « Archives », 1975
  • Histoire du parti radical. Tome 1 : La recherche de l’âge d’or, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1980
  • Histoire du parti radical. Tome 2 : Crise du radicalisme, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1982
  • Édouard Herriot ou la république en personne, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1985
  • En collaboration avec Jean-Jacques Becker, Histoire de l’anticommunisme en France. Tome 1 : 1917-1940, Paris, Olivier Orban, 1987
  • La France des années trente, Paris, Armand Colin, « Cursus », 1988
  • La France de l’expansion. Tome 1 : La république gaullienne, 1958-1969, Paris, Le Seuil, 1989
  • En collaboration avec Jean-Jacques Becker, Victoire et frustrations, 1914-1929, Paris, Le Seuil, 1990
  • Démocraties, régimes autoritaires et totalitarismes au XXe siècle. Pour une histoire politique comparée du monde développé, Paris, Hachette, « Carré histoire », 1992, 253 p.
  • La république sur le fil. Entretiens avec Jean Lebrun, Paris, Textuel, 1998
  • Direction de La démocratie libérale, Paris, PUF, 1998, 950 p.
  • Direction de Les cultures politiques en France, Paris, Le Seuil, « L’univers historique », 1999
  • Histoire du gaullisme, Paris, Perrin, 2001, 569 p.
  • En codirection avec Michel Winock : L’invention de la démocratie. 1789-1914, tome III de l’Histoire de la France politique, Paris, Le Seuil, 2002, 513 p.
  • En codirection avec Michel Winock : La république recommencée. De 1914 à nos jours, tome IV de l’Histoire de la France politique, Paris, Le Seuil, 2004, 623 p.
  • Un siècle de radicalisme, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2004
  • Léon Blum, Paris, Fayard, 2006
  • Léon Blum et le socialisme, De Vive Voix, Paris, 2010
  • En collaboration avec Pierre Milza, Le fascisme italien. 1919-1945, Paris, Le Seuil, 1980
  • Avec Pierre Milza : Histoire du XXe siècle en quatre tomes (1900-1945, 1945-1973, 1973-1990 et 1990 à nos jours), coll. Initial.
  • Avec Pierre Milza : Dictionnaire historique des fascismes et du nazisme, Bruxelles, André Versaille, 2010

Distinctions[modifier | modifier le code]