Senpai et kōhai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la culture japonaise, le senpai (先輩, ou sempai?) est l'élève avancé et le kōhai (後輩?) est le jeune élève. Le senpai a un rôle de tuteur auprès du kōhai[1] et de relais de l'enseignement du sensei, le professeur ; en retour, le kōhai doit le respect au senpai. Deux élèves de même ancienneté, quant à eux, sont mutuellement dohai.

À l'école, senpai et kōhai sont utilisés par les élèves de différentes années pour s'adresser ou en référer à l'autre.

Le couple senpai-kōhai apparaît dans de nombreuses œuvres japonaises ou en rapport avec le Japon. Notamment, les shōjo-ai et shōnen-ai (bandes dessinées sentimentales), jouent souvent sur l'ambiguïté des sentiments avec le respect mutuel dû à la relation senpai-kōhai.

Ce système hiérarchique est profondément ancré dans la société japonaise. il s'applique à tous les niveaux de la société[1]. Seule la cérémonie du thé déroge à cette hiérarchie[2].

Senpai et kōhai dans les budō[modifier | modifier le code]

Dans les budō (arts martiaux), l'élève ancien est là pour guider le nouvel élève. La notion de senpai et de kōhai dépend exclusivement de l'ancienneté de l'élève dans l'art, pas de l'âge ni du grade.

Selon Nobuyoshi Tamura (8e dan d'aïkido)[3] :

« Si l'esprit de gratitude [d'un senpai] envers un kōhai s'exprime par cette seule pensée « Merci, de m'avoir permis de bien travailler aujourd'hui », le kōhai sera heureux [;] de même si [le kōhai] remercie le sempai de son enseignement, [celui-ci] sera content. […] Il est grotesque d'avoir à dire « Respectez-moi car je suis votre senpai » […]. Le respect envers le senpai ne doit pas être provoqué, le kōhai doit tout naturellement avoir envie de respecter le senpai. Le senpai, lui, prend soin du kōhai car le kōhai occupe la place qui est la sienne et mérite par là que l'on s'occupe de lui. »

Couple senpai-kōhai dans les œuvres de fiction[modifier | modifier le code]

Séries télévisées, anime, drama
Films
Manga

Manga[modifier | modifier le code]

Kouhai définit un type de mangas. Comme shōnen, shōjo, seinen, Kōhai définit un manga destiné aux enfants.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bonjour/Konichiwa : Pour une meilleure communication entre Japonais et Français, Jocelyne Sourisseau, éd. L'Harmattan (10 octobre 2003) ISBN 2747552187
  2. Soshitsu Sen (auteur), (traduit de l'anglais par), Le Zen et le thé, Jean-Cyrille Godefroy (1987) (ISBN ISBN 2226099905 ISBN 978-2865530724[à vérifier : isbn invalide])
  3. Aikido — Étiquette et transmission, Nobuyoshi Tamura, éd. Les Éditions du Soleil Levant, 1991