Salammbô (Reyer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salammbô
Image décrite ci-après
Rose Caron dans le rôle de Salammbô.
Gravure d'Antoine François Dezarrois
d'après un portrait par Léon Bonnat.

Genre Opéra
Nbre d'actes 5
Musique Ernest Reyer
Livret Camille du Locle
Langue
originale
Français
Sources
littéraires
Salammbô de Gustave Flaubert
Création
La Monnaie, Bruxelles
Personnages
  • Hamilcar, chef carthaginois (baryton)
  • Salammbô, prêtresse, fille d'Hamilcar (soprano)
  • Taanach, servante de Salammbô (mezzo-soprano)
  • Shahabarim, grand prêtre de Tarit (ténor)
  • Narr-Havas, Roi de Numidie (basse)
  • Giscon, général carthaginois (basse)
  • Mathô, mercenaire libyen (ténor)
  • Spendius, esclave grec (baryton)
  • Autharite, mercenaire gaulois (basse)

Salammbô est un opéra en cinq actes et neuf tableaux d'Ernest Reyer, sur un livret en français de Camille du Locle, et d'après le roman éponyme de Gustave Flaubert. Il est créé le au Théâtre National de la Monnaie à Bruxelles. Il a également été donné au French Opera House à La Nouvelle-Orléans le 25 janvier 1900, avec Lina Pacary dans le rôle-titre. Il est rarement joué par la suite : Opéra de Paris en 1943, et dernièrement à Marseille le 27 septembre 2008, pour célébrer le centenaire de la mort du compositeur, natif de la ville[1].

Distribution de la création[modifier | modifier le code]

Rôles Voix Création, 10 février 1890[2]
(Chef d'orchestre : Édouard Barwolf)
Hamilcar, chef carthaginois Baryton Maurice-Arnold Renaud
Salammbô, prêtresse, fille d'Hamilcar Soprano Rose Caron
Taanach, servante de Salammbô Mezzo-soprano Anna Wolf
Shahabarim, grand prêtre de Tarit Ténor Edmond Vergnet
Narr-Havas, Roi de Numidie Basse Sentein
Giscon, général carthaginois Basse Peeters
Mathô, mercenaire libyen Ténor Henri Sellier
Spendius, esclave grec Baryton Max Bouvet
Autharite, mercenaire gaulois Basse Challet

Argument[modifier | modifier le code]

L'action prend place à Carthage, en 240 avant notre ère, durant la Guerre des Mercenaires.

Autres adaptations à l'opéra[modifier | modifier le code]

En 1863, Modeste Moussorgski avait aussi commencé l'écriture de la musique et du livret d'un opéra homonyme basé sur le même roman de Flaubert, mais n'a jamais réussi à l'achever. D'autres œuvres homonymes ont été composées par V. Fornari (1881), Niccolò Massa (1886), Eugeniusz Morawski-Dąbrowa, Josef Matthias Hauer (1930), Alfredo Cuscinà (1931), Veselin Stoyanov (1940) et Franco Casavola (1948). le Salammbô du compositeur français contemporain Philippe Fénélon a été créé à l'Opéra Bastille en 1998.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Reyer (1823-1909): Salammbô, 1890, classiquenews, article du 14 septembre 2008
  2. Almanach Amadeus