Sainte-Cécile-de-Milton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Cécile et Milton.
Sainte-Cécile-de-Milton
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Comté ou équivalent La Haute-Yamaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Paul Sarrazin
2013-2017
Constitution 1er janvier 1864
Démographie
Gentilé Miltonnais, aise
Population 2 085 hab. (2013)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 00″ N 72° 45′ 00″ O / 45.483338, -72.75000545° 29′ 00″ Nord 72° 45′ 00″ Ouest / 45.483338, -72.750005  
Superficie 7 404 ha = 74,04 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 47055
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Milton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Milton
Liens
Site web http://www.stececiledemilton.qc.ca/

Sainte-Cécile-de-Milton est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Yamaska au Québec (Canada), située dans la région administrative de la Montérégie[1]. Elle est nommée en l'honneur de Cécile de Rome.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2009, celle-ci changea son statut de municipalité de canton pour celui de municipalité[2].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Dominique Saint-Valérien-de-Milton Rose des vents
Saint-Pie N Roxton Pond
O    Sainte-Cécile-de-Milton    E
S
Saint-Paul-d'Abbotsford Granby

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Sainte-Cécile-de-Milton », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 19 mars 2011)
  2. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec: Avril 2009, Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec,‎ 2009, 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]