Roxton Pond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roxton Pond
Vue du lac
Vue du lac
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Comté ou équivalent La Haute-Yamaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Raymond Loignon
2013 - 2017
Constitution 17 décembre 1997
Démographie
Gentilé Roxtonais, aise
Population 3 713 hab. (2013)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 00″ N 72° 40′ 00″ O / 45.483338, -72.66667245° 29′ 00″ Nord 72° 40′ 00″ Ouest / 45.483338, -72.666672  
Superficie 9 768 ha = 97,68 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 47047
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Roxton Pond

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Roxton Pond

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Roxton Pond
Liens
Site web http://www.roxtonpond.com/

Roxton Pond est une municipalité de canton du Québec située dans la MRC de La Haute-Yamaska en Montérégie[1].

Le recensement de 2006 y dénombre 3 599 habitants[2].

Localisation de la municipalité dans la MRC de La Haute-Yamaska

Histoire[modifier | modifier le code]

C’est à partir de 1790 que le gouvernement britannique du Canada divisa en cantons les terres réparties à l'est de la vallée de la rivière Richelieu. Les cantons étaient concédés en grande partie à des loyalistes qui, en échange, devaient s’engager à peupler ces territoires pour développer la colonisation.

Le canton de Roxton qui comprend Roxton Pond, Roxton Sud et Roxton Falls fut donné en 1803 à Elizabeth Ruite (veuve d’un commandant militaire).

Toponyme[modifier | modifier le code]

« Roxton » est un emprunt à l'appellation d'un village d'Angleterre, dans le comté de Bedford alors que « Pond » en Anglais fait référence à un petit lac[3].

Description[modifier | modifier le code]

Ce territoire a une superficie d’environ 25 kilomètres carrés. Il est délimité par les municipalités de Granby, Sainte-Cécile-de-Milton et Saint-Joachim-de-Shefford.

Bien que Roxton Pond soit un coin au sol pierreux, il a toujours été attrayant à cause de son petit lac. Cette nappe d’eau, de forme presque ronde et toute entourée de forêts, mesure environ un 1 500 mètres de diamètre. À l’extrémité nord du lac, l’eau se déverse rapidement au travers des rochers sur une distance d’environ 800 mètres. Un autre cours d’eau, de 2,5 kilomètres du côté nord-ouest, rejoint celui déversé par le lac pour former ce qu’on appelle la rivière Mawcook.

Roxton Pond était aussi attirant pour les défricheurs, non à cause de son sol mais grâce aux belles forêts de pins blancs, de pruches, de cèdres, d’érables qui devinrent des ressources pour son développement. L’eau du lac fournit aussi une énergie hydraulique capable d’alimenter des moulins et par le fait même cette énergie ouvrit la porte à de petites industries locales.

Composé de onze rangs comme tous les cantons de l’époque, Roxton Pond n’a pas changé dans son territoire cantonal sauf lors de l’aménagement d’un parc provincial appelé Parc Yamaska. Ce parc a vu le jour suite à la rétention des eaux de la rivière Yamaska nord. Dans les limites du onzième rang, du chemin Choinière et du huitième rang est de Roxton, deux barrages bloquent ces eaux pour créer un grand réservoir. Tout cet aménagement a été conçu pour alimenter la rivière Yamaska et pour répondre au besoin d’eau potable de la ville de Granby. Ce réservoir d’eau, appelé réservoir Choinière et occupant la plus grande superficie du parc, est devenu un nouveau lac.

En aménageant les alentours de ce lac, on prit conscience du potentiel récréatif de ces lieux. C’est ainsi que de lac, on passa au parc. Ce parc à la géographie vallonneuse abrite une flore et une faune particulières. Les activités nautiques, la promenade, l’interprétation de la nature, les sports d’hiver sont les principales activités récréatives de ce parc. Roxton Pond est fière de posséder sur son territoire la très grande majorité de la superficie du Parc Yamaska.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Tendance de la population[4]

Recensement Population Changement (%)
2006 3 599 en augmentation2,0 %
2001 3 527 en augmentation5,3 %
Fusion 3 348 (+) en augmentation29,6 %
1996 2 357 en augmentation11,4 %
1991 2 116

(+) Fusion de la Paroisse et du Village de Roxton Pond le 17 décembre 1997.

Langue[modifier | modifier le code]

Langue maternelle (2006)

Langue Population Pct (%)
Français seulement 3 455 96,37 %
Anglais seulement 40 1,12 %
Français et Anglais 10 0,28 %
Autres langues 80 2,23 %

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Valérien-de-Milton Roxton Rose des vents
Sainte-Cécile-de-Milton N Saint-Joachim-de-Shefford
O    Roxton Pond    E
S
Granby Shefford

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sportifs 
Artistes 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Roxton Pond », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Recensement 2006 : Roxton Pond
  3. Toponymie : Roxton Pond
  4. Statistique Canada: Recensements de 1996, 2001, 2006