Rongo-Rongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une des premières tablettes trouvées au XIXe siècle.

Rongo-rongo est le nom donné à un système de signes gravés sur bois qui pourraient constituer soit une écriture, soit un moyen mnémotechnique pour des récitations de mythes ou de généalogies. Découvertes sur l'Île de Pâques en 1864 par le missionnaire Eugène Eyraud, ces inscriptions ont résisté à toutes les tentatives de déchiffrement. Seules trois certitudes émergent de leur étude :

  • le sens de lecture en « boustrophédon inversé » : les signes sont alignés en longues séquences, une ligne à l'endroit, une ligne à l'envers, et on a pu vérifier qu'il fallait les lire de gauche à droite en partant de la ligne inférieure de chaque tablette ; leur disposition alternativement inversée fait qu'il faut retourner le support à chaque nouvelle ligne ;
  • des séries de symboles (par exemple : oiseau-pénis-poisson-vulve-humain) se répètent à plusieurs reprises, comme un refrain, ce qui a été rapproché[1] des refrains traditionnels des hymnes généalogiques polynésiens (« les oiseaux ont copulé avec les poissons et ainsi ont été engendrés les premiers hommes ») ;
  • la présence sur la tablette dite « Mamari » de deux lignes représentant un calendrier lunaire[2].

Aspect général[modifier | modifier le code]

Échantillon de signes (photographié à l'envers).

Les signes des tablettes présentent l'aspect d'homoncules et d'animaux stylisés, parfois de plantes, souvent de formes géométriques ou fantastiques, et d'objets que l'on a du mal à interpréter. Ces signes sont codés par la norme ISO 15924.

Corpus[modifier | modifier le code]

Vingt-six objets en bois portant des inscriptions rongo-rongo ont été collectés dans la seconde moitié du XIXe siècle et sont aujourd'hui conservés dans des musées et des collections particulières. Il s'agit majoritairement de tablettes mais aussi d'un bâton de chef, d'une statuette d'homme-oiseau tangata manu, et deux reimiro (ornement pectoral). La tradition épigraphique les désigne soit par une lettre majuscule soit par un nom descriptif.

Code de Barthel Code de Fischer Surnom Recto (face A) Verso (face B) Localisation Détails
A (en) RR1 Tablette A Tahua Rongorongo A-a Tahua left.jpgRongorongo A-a Tahua center.jpgRongorongo A-a Tahua right.jpg Rome Gravé sur une rame américaine ou européenne.
Rongorongo A-b Tahua left.jpgRongorongo A-b Tahua center.jpg
B (en) RR4 Tablette B Aruku Kurenga Rongorongo B-r Aruku-Kurenga.jpg Rongorongo B-v Aruku-Kurenga (color).jpg
C (en) RR2 Tablette C Mamari Rongorongo C-a Mamari.jpg Contient des informations calendaires.
D (en) RR3 Tablette D Echancrée Rongorongo D-a Échancrée (natural).jpg Rongorongo D-b Échancrée (natural).jpg Pape‘ete Tablette offerte à l'évêque Jaussen comme bobine pour un don de cheveux. Les deux côtés sont de deux mains différentes.
E (en) RR6 Tablette E Keiti Rongorongo E-r Keiti.jpg Rongorongo E-v Keiti.jpg Louvain Détruit dans un incendie lors de la Première Guerre mondiale. Une copie existe.
F (en) RR7 Tablette F Chauvet Rongorongo F-a Stephen-Chauvet fragment.jpg Rongorongo F-b Stephen-Chauvet fragment.jpg New York Un fragment grossièrement exécuté.
G (en) RR8 Tablette G Petit Santiago Rongorongo G-r Small Santiago.jpg Rongorongo G-v Small Santiago.jpg Santiago
H (en) RR9 Tablette H Grand Santiago Rongorongo H-v Great Santiago (unretouched).jpg
I (en) RR10 Tablette I Santiago Staff Un bâton de chef.
J (en) RR20 Tablette J Reimiro 1 Londres Ornement pectoral décoré de 2 glyphes. Probablement ancien.
K (en) RR19 Tablette K Londres Rongorongo K-v Small London.jpg Moitié dupliquée mais pas copiée de Gr. Grossièrement exécuté.
L (en) RR21 Tablette L Reimiro 2 Ornement pectoral décoré d'une ligne de glyphes. Probablement ancien.
M (en) RR24 Tablette M Grande Vienne Rongorongo M-a Great Vienna.jpg NA Vienne La face B est perdue. En mauvais état; une ancienne transcription a préservé la majeure partie du texte.
N (en) RR23 Tablette N Petite Vienne Rongorongo N-a Small Vienna.png Rongorongo N-b Small Vienna.png Gravure complexe.
O (en) RR22 Tablette O Boomerang NA Berlin En mauvais état. Aucun des glyphes de la face B ne peut être identifié.
P (en) RR18 Tablette P Grand St Pétersbourg Rongorongo P-r Great St Petersburg.jpg Rongorongo P-v Great St Petersburg (negative).jpg Saint-Pétersbourg
Q (en) RR17 Tablette Q Small St Pétersbourg Un gros plan de Qr3-7 apparaît dans la boîte d'information de la page en anglais.
R (en) RR15 Tablette R Small Washington Washington
S (en) RR16 Tablette S Large Washington Rongorongo S-a Great Washington.jpg Rongorongo S-b Great Washington.jpg
T (en) RR11 Tablette T Honolulu 1 NA Honolulu Un seul côté connu. En mauvais état.
U (en) RR12 Tablette U Honolulu 2 NA En mauvais état.
V (en) RR13 Tablette V Honolulu 3 NA En mauvais état.
W (en) RR14 Tablette W Honolulu 4 NA NA Un seul côté connu. Fragment.
X (en) RR25 Tablette X Tangata Manu
(New York birdman)
Rongorongo X Birdman.jpg New York Un homme-oiseau décoré de glyphes.
Y (en) RR5 Tablette Y Paris Snuff Box Paris Objet formé de trois morceaux de tablette. Glyphes sur les faces externes de la boite.
Z (en) T4 Tablette Z Poike NA Santiago Fragment. Fischer le considère comme une pièce pour touriste.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Barthel, Thomas. 1958. Grundlagen zur Entzifferung der Osterinselschrift. Hamburg : Cram, de Gruyter.
  • (en) Butinv, Nikolai A., & Yuri V. Knorozov. 1957. Preliminary Report on the Study of the Written Language of Easter Island. Journal of the Polynesian Society 66. 1.
  • (fr) Chauvet, Stéphen-Charles. 1935. L'île de Pâques et ses mystères. Paris: Éditions Tel. Une traduction anglaise est disponible en ligne à www.chauvet-translation.com.
  • (en) Englert, Sebastian. 1970. Island at the Center of the World. Translated and Edited by William Mulloy. New York: Charles Scribner's Sons.
  • (es) Englert, Sebastian. 1980. Leyendas de Isla de Pascua (textos bilingües). Santiago de Chile: Ediciones de la Universidad de Chile.
  • (es) Englert, Sebastian. 1993. La tierra de Hotu Matu'a — Historia y Etnología de la Isla de Pascua, Gramática y Diccionario del antiguo idioma de la isla. Sexta edición aumentada. Santiago de Chile: Editorial Universitaria.
  • (en) Englert, Sebastian. 2002. Legends of Easter Island. Father Sebastian Englert Anthropological Museum. Easter Island — Rapa Nui. (Traduction de Leyendas de Isla de Pascua (textos bilingües) par Ben LeFort et Pilar Pacheco). Voir également www.rongorongo.org/leyendas
  • (en) Fischer, Steven Roger. 1997. RongoRongo, the Easter Island Script: History, Traditions, Texts. Oxford and N.Y.: Oxford University Press (ISBN 0198237103)
  • (ru) Federova, Irina. 1995. Les tablettes kohau rongorongo de la Kunstkamera. Saint-Pétersbourg
    —— 2001. Les « tablettes parlantes » de l'île de Pâques : décodage, lecture, traduction. Saint-Pétersbourg
  • (en) (fr) Guy, Jacques B.M. 1990. —— On the Lunar Calendar of Tablet Mamari », Journal de la Société des Océanistes 91:2.135-49.
    —— 1992. « À propos des mois de l'ancien calendrier pascuan » (On the months of the old Easter Island calendar), Journal de la Société des Océanistes 94-1:119-125
    —— 1998. « Un prétendu déchiffrement des tablettes de l'île de Pâques » (A purported decipherment of the Easter Island tablets), Journal de la Société des Océanistes 106:57-63.
    —— 1999. « Peut-on se fonder sur le témoignage de Métoro pour déchiffrer les rongo-rongo ? » (Can one rely on the testimony of Metoro to decipher rongorongo?), Journal de la Société des Océanistes 108:125-132
    —— 2001. « Le calendrier de la tablette Mamari » (The Calendar of the Mamari Tablet), Bulletin du Centre d'Études sur l'Île de Pâques et la Polynésie 47:1-4.
    —— 2006. « General Properties of the Rongorongo Writing » Rapa Nui Journal 20:1.53-66.
  • (en) Heyerdahl, Thor. 1965. The Concept of Rongorongo Among the Historic Population of Easter Island. In: Thor Heyerdahl & Edwin N. Ferdon Jr. (eds. and others.), 1961-65. Stockholm: Forum.
  • (ru) Kudrjavtsev, Boris G. 1949. Pis'mennost' ostrova Paskhi (L'Écriture de l'île de Pâques). Léningrad: Sbornik Muzeja Antropologii i Ehtnografii. Vol.11 p. 175-221. Disponible en ligne à www.rongorongo.org/bk
  • (fr) Laurière, Christine. 2014. L'Odyssée pascuane : mission Métraux-Lavachery, Île de Pâques, 1934-1935 [en ligne], Paris : Lahic / DPRPS-Direction des patrimoines. Disponible à l'adresse : http://www.berose.fr/spip.php?article594
  • (en) Lee, Georgia. 1992. The Rock Art of Easter Island. Symbols of Power, Prayers to the Gods. Los Angeles: The Institute of Archaeology Publications (UCLA).
  • (en) Métraux, Alfred. 1940. Ethnology of Easter Island. Bernice P. Bishop Museum Bulletin 160. Honolulu: Bernice P. Bishop Museum Press.
  • (es) Philippi, Rudolfo A. 1875. Iconografia de la escritura jeroglífica de los indigenas de la isla de Pascua. Anales de la Universidad de Chile 47: 670-683.
  • (fr) Pozdniakov, Konstantin. 1996. Les Bases du Déchiffrement de l'Écriture de l'Île de Pâques. Journal de la Société des Océanistes 103:2.289-303. [
  • (en) Thomson, William J. 1891. Te Pito te Henua, or Easter Island. Report of the United States National Museum for the Year Ending June 30, 1889. Annual Reports of the Smithsonian Institution for 1889. 447-552. Washington: Smithsonian Institution. Texte complet disponible en ligne à www.sacred-texts.com/pac/ei

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir travaux du Dr Pierre Otino
  2. (en) « The Lunar Calendar of Tablet Mamari »