Roger Chartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chartier.

Roger Chartier

alt=Description de l'image Chartier Roger.jpg.


Biographie
Naissance 9 décembre 1945 (69 ans)
Lyon
Nationalité Drapeau : France Français
Thématique
Formation École normale supérieure de Saint-Cloud
Titres professeur au Collège de France - directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Approche histoire du livre et de la lecture
histoire culturelle du social
Travaux *

Roger Chartier, né à Lyon le 9 décembre 1945, est un historien français rattaché au courant historiographique de l’École des Annales. Il travaille sur l’histoire du livre, de l'édition et de la lecture. Ses travaux ont également porté sur l'historiographie et l'épistémologie en histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il fait ses études secondaires au lycée Ampère de Lyon. Entre 1964 et 1969 il est élève à l’École normale supérieure de Saint-Cloud et en parallèle, il poursuit un cursus universitaire de licence et de maîtrise à la Sorbonne (1966-1967). En 1969, il est reçu à l'agrégation d'histoire.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il enseigne comme professeur agrégé au lycée Louis-le-Grand de Paris entre 1969 et 1970. Cette même année, il devient assistant en Histoire moderne à l'université de Paris I puis, maître-assistant à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il devient par la suite maître de conférences (1978-1983) puis directeur d’études à l'EHESS. En 2006, il est nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Écrit et cultures dans l'Europe moderne »[1]. Il anime également l’émission Les Lundis de l'Histoire sur France Culture, au cours de laquelle il s’entretient avec des historiens qui publient des ouvrages sur l’histoire moderne (XVIe - XVIIIe siècle).

Apport à l'histoire du livre et de la lecture[modifier | modifier le code]

Les travaux de Roger Chartier sont décrits, par Dorothea Kraus, dans les termes suivants : « L’auteur, le texte, le livre et les lecteurs sont les quatre pôles entre lesquels se déploie le champ de travail de Roger Chartier sur une histoire du livre et de la lecture et qu’il cherche à relier dans le cadre d’une histoire culturelle du social. Le concept d’« appropriation » rend dans cette perspective non seulement possible de faire converger ces objets de recherche, mais aussi de les mettre en relation avec les pratiques de la lecture qui déterminent chaque appropriation et qui dépendent à leur tour des compétences de lecture d’une communauté de lecteurs, des stratégies de l’auteur, de la forme du texte. »[2]

Roger Chartier s'intéresse aussi à l'épistémologie en histoire. De fait il est l'auteur de nombreuses contributions sur les pratiques des historiens et a contribué au développement de l'histoire culturelle en France. Il considère qu'une des fonctions d'un historien est d'être un passeur d'historiographies étrangères[3].

Distinctions académiques et honorifiques[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Poirrier, Les enjeux de l'histoire culturelle, Paris, Seuil, 2004.
  • Philippe Poirrier, « Préface. L’histoire culturelle en France. Retour sur trois itinéraires : Alain Corbin, Roger Chartier et Jean-François Sirinelli », in Cahiers d’histoire, vol. XXVI, nº 2, hiver 2007, p. 49–59 [lire en ligne]
  • Dorothea Kraus, « Appropriation et pratiques de la lecture : les fondements méthodologiques et théoriques de l'approche de l'histoire culturelle de Roger Chartier », dans : Labyrinthe no 3, 1999, p. 13-25. lire en ligne
  • Roger Chartier, « Portrait Roger Chartier : Traces, pratiques de l’écrit, pratiques de l’histoire », in Circé. Histoires, Cultures & Sociétés, Numéro 1, 2012. lire en ligne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/eur_mod/
  2. Dorothea Kraus, « Appropriation et pratiques de la lecture. Les fondements méthodologiques et théoriques de l'approche de l'histoire culturelle de Roger Chartier », dans : Labyrinthe no 3, 1999, § 28 lire en ligne.
  3. Roger Chartier, « Portrait Roger Chartier : Traces, pratiques de l’écrit, pratiques de l’histoire », in Circé. Histoires, Cultures & Sociétés, Numéro 1, 2012. URL: http://www.revue-circe.uvsq.fr/spip.php?article10
  4. Site de la British Academy