River Country

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disney's River Country
Logo disney-rc.gif
Ouverture 20 juin 1976
Fermeture 1er septembre 2001
Domaine Walt Disney World Resort
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Floride
Ville Lake Buena Vista
Propriétaire Walt Disney Company
Type de parc parc aquatique
Site Web disneyworld.disney.go.com
Coordonnées
géographiques
28° 24′ 41″ N 81° 33′ 53″ O / 28.411325, -81.56468128° 24′ 41″ Nord 81° 33′ 53″ Ouest / 28.411325, -81.564681
  Géolocalisation sur la carte : Floride
USA Florida location map.svg
River Country

Disney's River Country était un parc aquatique ouvert le 20 juin 1976[1] au sein du camping de Walt Disney World Resort, Disney's Fort Wilderness Resort au bord de Bay Lake.

Il a été fermé le 1er septembre 2001 car il n'était plus aux normes en vigueur pour ce type de parc. Aussi la concurrence était rude avec Typhoon Lagoon et Blizzard Beach, plus facilement accessibles, plus grand et plus évolués.

Le concept et le contenu[modifier | modifier le code]

C'est la version Disney d'un lieu de baignade à l'ancienne, ainsi qu'il s'en trouvait, au début du XXe siècle, auprès d'un plan d'eau d'un lac ou d'un étang aménagés en lieu de loisirs[1]. Le thème provient des aventures enfantines de Mark Twain le long du Mississippi.

Il consistait en un lagon de 1 250 m3, baptisé Bay Cove, séparé par un pont flottant du Bay Lake et d'une vraie piscine adjacente[1]. Le lagon naturel (pour une fois chez Disney) était agrémenté de quelques toboggans, de barges et de poteaux reliés par des cordes afin de se prendre pour Huckleberry Finn[1]. Une partie de lagon était moins profonde et destinées aux enfants. Deux plages entourant la piscine permettaient aux baigneurs de se reposer à proximité du lagon.

À l'est du lagon, une montagne (artificielle) de rochers ocres accueillait les deux toboggans, de type rivière rapide. Un système de pompe apportait l'eau puis la recyclait en permanence afin de l'envoyer dans les toboggans. Un système de mur séparait l'eau du lagon de celle du lac afin de la traiter plus facilement. Même si officiellement ce système n'a pas été mis en cause, les normes actuelles de santé publique interdisent ce genre de parc aquatique pour des raisons d'hygiène.

L'héritage[modifier | modifier le code]

Ce parc fut un énorme succès malgré l'ouverture de plusieurs piscines au sein des hôtels. Une vraie plage reste en effet plus naturelle qu'une piscine. D'où une série de construction-rénovation dans les hôtels de 2001 à 2003 afin de transformer les piscines. Un côté des piscines est devenu une pente douce (un concept soi-disant novateur) afin de permettre une entrée dans l'eau plus naturelle et plus facile, en particulier pour les enfants. De plus, de nombreux toboggans ou jets d'eaux furent ajoutés par la même occasion. Ainsi le Disney's Polynesian Resort offre une plage et une mini-volcan d'où descend une rivière.

Le succès de ce type de parc força Disney a construire tout d'abord le Typhoon Lagoon puis le Blizzard Beach[1]. Des rumeurs persistantes indiquent qu'un troisième parc aquatique serait envisagé mais l'agrandissement de Typhoon Lagoon en 2005 et l'espace encore disponible autour de ces deux parcs font démentir ces rumeurs. Quant à River Country le problème de son avenir n'est pas encore résolu. La conversion en piscine pour le camping uniquement implique la fermeture, voir le comblement, ou la transformation de Bay Cove.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 472