Riccardo Malipiero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malipiero.

Riccardo Malipiero

Naissance
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Décès (à 89 ans)
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale pianiste et compositeur
Activités annexes Professeur
Formation Conservatoire de Milan
Famille Gian Francesco Malipiero (oncle)

Riccardo Malipiero est un pianiste et compositeur italien des périodes moderne et contemporaine né le à Milan et mort dans cette ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Riccardo Malipiero est le fils du violoncelliste Riccardo Malipiero. Il a fait ses études de piano au conservatoire de Milan, où il a obtenu son diplôme en 1932. En 1937, il a obtenu le diplôme de composition au conservatoire de Turin, pour poursuivre en suite des cours de perfectionnement avec son oncle Gian Francesco Malipiero au conservatoire Benedetto Marcello de Venise. De 1935 à 1947, il a été professeur au Lycée Musical "Appiani Vincenzo". En 1979, il rejoint le Conservatoire de Varèse où il a enseigné pendant de nombreuses années.

Dès 1938, il s'intéresse au dodécaphonisme dont l'influence est déjà sensible dans l'opéra Minnie la candida, créé en 1942 au Teatro Regio de Parme.

À partir de 1945, il utilise la technique dodécaphonique, tout en défendant fermement la liberté d'expression individuelle. En 1949, il fait partie des organisateurs du "Premier Congrès International de la musique dodécaphonique" à Milan, avec Luigi Dallapiccola, Bruno Maderna et Camillo Togni.

Ses compositions lui ont valu des critiques élogieuses internationalement, et ont reçu un très bon accueil lors des concerts.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano et orchestre (1937)
  • Piccolo Concerto pour piano et orchestre (1945)
  • Concerto pour piano et orchestre de chambre (1955)
  • Concerto per Dimitri pour piano et orchestre (1961, création le Festival de Venise)
  • Concerto pour violon et orchestre (1952, création le Milan)
  • Rapsodia pour violon et orchestre (1967)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre (1938)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre (1957)
  • Triplo concerto pour violon, violoncelle et piano (1971, création le Milan)
  • Canti pour alto et orchestre (1978, création le Milan)
  • Composizione concertata, pour cor anglais, hautbois, hautbois d'amour et cordes (création le Turin)
  • Symphonie no 1 (1949)
  • Symphonie no 2 - Sinfonia Cantata pour baryton et orchestre (1956, création le New York)
  • Symphonie no 3 "Nykteghersia" (1962, création le Miami)
  • Studi, pour orchestre (1953, création le Festival de Venise
  • Cadencias (1964, création le radio Genève)

Musique Vocale[modifier | modifier le code]

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernardoni, Virgilio. 2001. "Malipiero, Riccardo". The New Grove Dictionary of Music and Musicians, second edition, edited by Stanley Sadie and John Tyrrll. Londres: Macmillan Publishers.

Liens externes[modifier | modifier le code]