Rencontres Trans Musicales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rencontres Trans Musicales
Image illustrative de l'article Rencontres Trans Musicales
Le groupe Justice aux Transmusicales 2006

Genre Musique indépendante
Lieu Rennes
Période Décembre
Capacité environ 60 000
Date de création 1979
Statut juridique Association
Organisateurs ATM
Site web lestrans.com

Les Rencontres Trans Musicales de Rennes sont un festival international de musiques actuelles qui se tient tous les ans début décembre à Rennes et qui s'étire sur 3 ou 4 jours suivant les années. En 2012, le festival a rassemblé plus de 60 000 personnes et a comptabilisé environ 32 000 entrées payantes[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les Rencontres Trans Musicales souvent surnommées Trans naquirent en 1979 à l'initiative de l'Association Rennaise « Terrapin » (nommée ainsi en référence au morceau Terrapin issu de The Madcap Laughs de Syd Barrett[2]), constituée de Béatrice Macé, Jean-Louis Brossard, le disquaire Hervé Bordier (qui part en 1996), Jean-René Courtès (jusqu'en 1989) et d'autres étudiants Rennais passionnés de musique. L'association étant en déficit, ses membres programment un concert de soutien qui réunit la fine fleur du rock local[3]. La première édition se déroule au mois de juin dans la salle de la Cité : 12 groupes jouent sur deux soirées ; la participation est libre et la manifestation réunit 1 800 personnes. Ce n'est qu'à partir de la seconde édition qu'elles se déroulent au début du mois de décembre[2].

Depuis son origine, Jean-Louis Brossard, pour la partie artistique, et Béatrice Macé, pour tout ce qui concerne la production, codirigent les Rencontres Trans Musicales de Rennes. Ils sont aujourd’hui assistés d'Erwan Gouadec en tant que secrétaire général.

Connues pour leur programmation musicale radicalement axée sur la découverte, les Trans sont dorénavant internationalement reconnues par la presse[réf. nécessaire], les révélations du festival devenant régulièrement les têtes d'affiches du lendemain. C'est à Rennes qu'ont joué pour la première fois en France Björk, Ben Harper, Lenny Kravitz, Nirvana et que se sont révélés au public Étienne Daho, Arno, Stephan Eicher, Les Négresses Vertes, Bérurier Noir, Noir Désir, Mano Negra, Denez Prigent, Daft Punk, Amadou & Mariam, the Fugees, Beastie Boys Birdy Nam Nam, Justice, Stromae, M.I.A., London Grammar entre autres artistes.

Dans ses premières années, le festival avait lieu en centre ville dans les salles de la Cité, de l'Ubu et dans plusieurs équipements des quartiers de Rennes. Conjointement aux Transmusicales, se déroule le festival "Bars en Trans[4] qui rassemble 80 artistes en 2014.

En 1989, le Festival commence à utiliser la Salle omnisports. Depuis 2004, les Trans ont été déplacées au Parc Expo de Rennes (à côté de l'Aéroport) sur la commune de Bruz et collaborent avec le théâtre de " l'Aire Libre" en continuant de programmer la salle de la Cité et à l’Étage du Liberté en centre ville. Après les Trans 2012, la Salle de la Cité n'est plus utilisée en soirée mais elle accueille les concerts scolaires lors de l'édition 2014.

Les Trans se sont exportées en Chine, en Norvège, dernièrement au mois de mai 2010 en République tchèque et en Russie, promouvant ainsi des artistes francophones[5],[6].

Le 8 décembre 2010, l'ATM a ouvert le site Mémoires de Trans, site collaboratif qui retrace l'histoire des Trans depuis leurs débuts.

Programmation[modifier | modifier le code]

Voir la liste des groupes ayant été programmés lors des Rencontres Trans Musicales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Toutous, « Les Trans Musicales, trente-cinq ans de découvertes », ArMen, n°197, Novembre-Décembre 2013, p. 72

Lien externe[modifier | modifier le code]