Renaud III de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renaud III de Bourgogne. Peinture de la cathédrale Saint-Jean de l'archevêché de Besançon

Renaud III de Bourgogne ou Rainaud (vers 1093-1148) comte de Bourgogne et comte de Mâcon (conjointement avec son frère Guillaume IV de Bourgogne) et comte de Vienne

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en 1093. Fils du comte Étienne Ier de Bourgogne et de Béatrice de Lorraine (fille du duc Gérard Ier de Lorraine).

En 1102 à l'âge de 9 ans, il succède en tant que comte de Mâcon à son père qui meurt en croisades à l'âge de 37 ans.

En 1127, il devient comte palatin de Bourgogne à la suite de l'assassinat de son cousin Guillaume III de Bourgogne

En 1130, il épouse Agathe de Lorraine (fille du duc Simon Ier de Lorraine et d'Adélaïde dont la filiation n'est pas certaine; de Louvain ou de Supplimbourg).

En 1145, naissance de sa fille unique Béatrice Ire de Bourgogne.

Au mois d'avril 1147, décès de son épouse Agathe de Lorraine sans héritier mâle.

Il voulut s'affranchir de la tutelle de l'empereur du Saint-Empire romain germanique Conrad III de Hohenstaufen, mais il fut défait par le duc Conrad Ier de Zähringen et dut abandonner toutes ses terres à l'est du massif du Jura. À la suite de cet évènement il fut surnommé le franc-comte lequel serait à l'origine de nom de la région Franche-Comté[1].

Il décède en 1148 à l'âge de 55 ans. Sa fille unique la comtesse Béatrice Ire de Bourgogne lui succède et devient en 1156 impératrice du Saint-Empire romain germanique par mariage avec l'empereur germanique Frédéric Barberousse. Elle apporte en dot le comté de Bourgogne Cisjurane et la Provence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]