Rainer Stadelmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rainer Stadelmann
Égyptologue
Pays de naissance Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 24 octobre 1933
Oettingen in Bayern

Rainer Stadelmann est un égyptologue allemand, né le 24 octobre 1933 à Oettingen in Bayern[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son Abitur à Neuburg an der Donau en 1953, il étudie l'égyptologie, l'orientalisme et l'archéologie à l'université de Munich. Il participe, en 1955 et 1956, aux fouilles du temple solaire égyptien d'Ouserkaf à Abousir. Il poursuit ses études à l'université de Heidelberg où, en 1960, il soutient sa thèse de doctorat sur les divinités syro-palestiniennes en Égypte.

Il est assistant technique à Heidelberg jusqu'en 1967, puis devient directeur scientifique à l'Institut archéologique allemand du Caire, dont il est directeur de 1989 à 1998. Il est, depuis 1975, professeur honoraire à l'université de Heidelberg. Il a participé à de très nombreuses fouilles à l'île Éléphantine, Thèbes et Dahchour.

Il est membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Die ägyptischen Pyramiden, vom Ziegelbau zum Weltwunder, Mayence, 1985-1997, éditions von Zabern (Kulturgeschichte der Antiken Welt, Bd. 30), (ISBN 3-8053-1142-7)

Notes[modifier | modifier le code]