Président du Conseil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Certaines constitutions (ou les usages en vigueur) donnent le titre de président du Conseil des ministres (ou président du Conseil) au chef du gouvernement.

Souvent l'expression Premier ministre (ou le mot Premier, emprunté au français par plusieurs langues) est néanmoins utilisée par simplification dans les médias.

Bosnie-Herzégovine[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement de la Bosnie-Herzégovine a pour titre constitutionnel président du Conseil des ministres (Predsjedavajući Vijeća ministara), mais il est appelé habituellement Premier, emprunt au français qui correspond à Premier ministre.

Brésil[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Premier ministre du Brésil.

Le chef du gouvernement de l'Empire du Brésil, à partir de 1847, est dénommé président du Conseil des ministres (Presidente do Conselho de Ministros). De 1961 à 1963, un régime parlementaire est rétabli, avec un président du conseil à sa tête.

Cuba[modifier | modifier le code]

Depuis 1976, le poste de chef d'État (président du Conseil d'État, presidente del Consejo de Estado de Cuba) est cumulé avec celui de chef du gouvernement (président du Conseil des ministres, presidente del Consejo de Ministros de Cuba).

Espagne[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1873, puis de 1874 à 1939, le président du Conseil des ministres (presidente del Consejo de ministros) est le chef des gouvernements de la monarchie constitutionnelle et de la seconde République.

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Président du Conseil (France).

En France, le président du Conseil était le chef du gouvernement sous plusieurs régimes dont la IIIe et la IVe République.

Hongrie[modifier | modifier le code]

Sous la République populaire de Hongrie (1949-1990), le président du conseil des ministres (Minisztertanács elnöke) est le chef du gouvernement.

Italie[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement italien a pour titre constitutionnel président du Conseil des ministres (Presidente del Consiglio dei ministri), mais il est souvent appelé Premier, emprunt au français qui correspond à Premier ministre.

Liban[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement libanais a pour titre constitutionnel en français président du Conseil des ministres[1], mais il est souvent appelé Premier ministre.

Luxembourg[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Premier ministre (Luxembourg).

Le chef du gouvernement luxembourgeois portait, selon la constitution grand-ducale, de 1848 à 1857 le titre de président du Conseil, et de 1857 à 1989 celui de président du gouvernement. Depuis 1989, il porte officiellement le titre de Premier ministre, qui était déjà d'emploi habituel auparavant.

Pérou[modifier | modifier le code]

Habitellement nommé Premier ministre (Primer Ministro), le président du Conseil des ministres du Pérou (Presidente del Consejo de Ministros del Perú) préside le Conseil des ministres du Pérou en l'absence du président de la République. Il est nommé et ne dépend que de lui (le Pérou est un régime présidentiel).

Pologne[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement polonais a pour titre constitutionnel président du Conseil des ministres (Prezes Rady ministrów), mais il est appelé habituellement Premier, emprunt au français qui correspond à Premier ministre.

Portugal[modifier | modifier le code]

De 1834 à 1910, puis de 1933 à 1974, le titre du chef du gouvernement portugais était celui de président du Conseil des ministres (presidente do Conselho de Ministros).

République démocratique allemande[modifier | modifier le code]

Sous la République démocratique allemande (19491990), le chef de gouvernement était le président du Conseil des ministres (Vorsitzender des Ministerrats).

Roumanie[modifier | modifier le code]

Le titre du chef du gouvernement était président du Conseil des ministres (Preşedintele Consiliului de Miniştri), de l'unification des principautés de Moldavie et de Valachie en 1862, jusqu'en 1947 (établissement du régime communiste).

Union des républiques socialistes soviétiques[modifier | modifier le code]

Le titre de président du Conseil des ministres d'URSS est donné en 1946 par Staline au chef du Conseil des ministres de l'URSS (Совет Министров СССР), auparavant Conseil des commissaires du peuple de RSFSR (1917-1923), puis d'URSS (1923-1946). Le chef du gouvernement devient brièvement Premier ministre de l'URSS en 1991.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 64 de la Constitution lisible ici

Voir aussi[modifier | modifier le code]