Préfecture autonome tibétaine de Haibei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Préfecture autonome tibétaine de Haibei
海北藏族自治州
Localisation de la préfecture de Haibei (en jaune)
Localisation de la préfecture de Haibei (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Qinghai
Statut administratif Préfecture autonome
Indicatif 0970[1]
Démographie
Population 270 000 hab. (2004)
Densité 6,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 58′ 04″ N 100° 54′ 07″ E / 36.9678, 100.90236° 58′ 04″ Nord 100° 54′ 07″ Est / 36.9678, 100.902  
Superficie 3 935 400 ha = 39 354 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Haibei

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Haibei

La préfecture autonome tibétaine de Haibei (chinois simplifié : 海北藏族自治州 ; pinyin : Hǎiběi zàngzú Zìzhìzhōu ; tibétain : མཚོ་བཡྣང་བོད་རིགས་རང་སྐྱོང་ཁུལ་ ; translittération Wylie : Mtsho-byang Bod-rigs rang-skyong-khul) est une subdivision administrative de la province du Qinghai en Chine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa superficie est de 39 354 km². Le lac Qinghai historiquement connu sous son nom mongol lac Kokonor ou Koukounoor (« lac Bleu »), ou encore Tso Ngonpo en tibétain est situé pour partie dans la préfecture autonome tibétaine de Haibei.

Historique[modifier | modifier le code]

Armes nucléaires[modifier | modifier le code]

La première base nucléaire chinoise a été installée dans la préfecture autonome tibétaine de Haibei (plus précisément dans le xian de Haiyan) à quelques kilomètres du lac Kokonor ; elle constitue un complexe militaire nucléaire secret de 1 170 km2. Connu également sous le nom de Northwest Nuclear Weapons Research and Design Academy, il entra en fonction en 1962[2]. Ce site aurait produit de l'uranium enrichi et les premières armes nucléaires chinoises (bombe atomique). Il abrite des zones de lancement de missiles. Il a produit et aurait dispersé dans l'environnement des quantités importantes de déchets radioactifs, jusque dans les années 1980 selon de nombreuses sources non officielles. La base aurait été officiellement fermée en 1987 et déplacée dans le Sichuan, mais elle serait toujours surveillée selon des Tibétains[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la préfecture était estimée à 270 000 habitants en 2004[4]. En 2000, pour une population estimée de 258 922 habitants 24,1 % étaient des Tibétains et 36,6 % des Han[5].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La préfecture autonome tibétaine de Haibei exerce sa juridiction sur quatre subdivisions - trois xian et un xian autonome :

  • le xian de Haiyan - 海晏县 Hǎiyàn Xiàn ;
  • le xian de Qilian - 祁连县 Qílián Xiàn ;
  • le xian de Gangca - 刚察县 Gāngchá Xiàn ;
  • le xian autonome hui de Menyuan - 门源回族自治县 Ményuán huízú Zìzhìxiàn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Qinghai, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. William Burr et Jeffrey T Richelson, A Chinese Puzzle Bulletin of the Atomic Scientists juil. 1997
  3. Thierry Dodin in Anne-Marie Blondeau, Katia Buffetrille, Wei Jing, Authenticating Tibet: answers to China's 100 Questions, p 284
  4. (en) Qinghai population - Source: China Admin Divisions, 2004
  5. (fr) Université de Laval (Québec)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andreas Gruschke: The Cultural Monuments of Tibet’s Outer Provinces: Amdo - Volume 1. The Qinghai Part of Amdo, White Lotus Press, Bangkok 2001.
  • Tsering Shakya: The Dragon in the Land of Snows. A History of Modern Tibet Since 1947, London 1999, ISBN 0-14-019615-3

Liens externes[modifier | modifier le code]