Pont Dubuc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Dubuc
Image illustrative de l'article Pont Dubuc
Géographie
Pays Canada
Province Drapeau du Saguenay–Lac-Saint-Jean Saguenay–Lac-Saint-Jean
Localité Saguenay
Coordonnées géographiques 48° 25′ 50″ N 71° 04′ 18″ O / 48.4306861, -71.0717723 ()48° 25′ 50″ N 71° 04′ 18″ O / 48.4306861, -71.0717723 ()  
Fonction
Franchit Rivière Saguenay
Fonction Viaduc routier
Caractéristiques techniques
Longueur 458 m
Construction
Construction 1970-1972

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Pont Dubuc

Le pont Dubuc est un pont de la ville de Saguenay, au Québec (Canada). Il enjambe la rivière Saguenay entre Chicoutimi et Chicoutimi-Nord.

Le pont Dubuc est construit au début des années 1970 afin de remplacer le pont de Sainte-Anne, qui ne peut plus soutenir l'augmentation de la circulation routière. Le pont Dubuc est ouvert à la circulation en octobre 1972[1]. De nos jours, avec plusieurs dizaines de milliers de véhicules qui l'empruntent à chaque jour, il constitue l'une des principales artères routières du Saguenay-Lac-Saint-Jean[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le pont est d'une longueur totale de 458 mètres répartie en 7 travées continues reposant sur des poutres-caissons supportées par 7 piliers en béton armé[3]. Le pont comporte quatre voies séparées en deux par une glissière de béton. Les travaux de remplissage réalisés pour les voies d'accès ont nécessité l'utilisation d'une masse de plus de quatre millions de tonnes de pierres et de matériaux granulaires. Sa construction a coûté 12 millions de dollars canadiens (CAD). L'éclairage du pont est assuré par 13 lampadaires portant chacune deux lampes de mille watts à haute pression de sodium.

Il a été nommé en l'honneur de Julien-Édouard-Alfred Dubuc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Le pont Dubuc est construit à la suite de l'augmentation de la circulation routière qui ne peut être soutenue par le pont de Sainte-Anne[4]. En décembre 1968, le ministre de la Voirie Fernand Lafontaine (en) dévoile la maquette du nouveau pont à l'hôtel de ville de Chicoutimi.

Le nouveau pont est ouvert en octobre 1972 en présence de M. Antoine Dubuc, fils aîné de J. E. A. Dubuc résidant toujours à Chicoutimi et alors âgé de 76 ans.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Le 17 octobre 2011, le ministre délégué aux Transports Norman MacMillan annonce des investissements de 30 millions CAD sur quatre ans pour la réfection du pont Dubuc et de ses structures d'approche[5],[6],[7].

Vue vers le nord-ouest de la partie nord du pont Dubuc. Le pilier endommagé est à droite.

Le 9 décembre 2013 vers 23 heures HE, un pilier du pont est affecté par un incendie majeur à la suite de travaux de rénovation[2],[8]. Le pont est fermé à la circulation, à l'exception des véhicules d'urgence[2]. Le 15 décembre lors d'une conférence de presse les ministres Stéphane Bédard et Sylvain Gaudreault annoncent que le pont Dubuc sera fermé[9] une semaine de plus[10] afin d'effectuer des travaux nécessaires pour le rétablissement de la circulation[11]. Le 19 décembre le ministre des Transports du Québec Monsieur Sylvain Gaudreault annonce que le pont Dubuc sera rouvert[12] à la circulation légère dès le 20 décembre à compter de 5 heures[13]. Le 24 décembre, à la suite des travaux exécutés par la compgnie PROCO de St-Nazaire, le pont Dubuc est ouvert à la circulation normale[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ville.saguenay.ca
  2. a, b et c « Un incendie force la fermeture du pont Dubuc », sur http://www.radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ 10 décembre 2013
  3. Rosaire Tremblay et Thérèse Dallaire, Ponts du Québec, Ministère des Transports,‎ 1975, 283 p. (résumé)
  4. Service technique de la circulation, Étude de provenance et de destination, Chicoutimi pont de Ste-Anne,, Ministère de la Voirie du Québec,‎ 1965, 54 p.
  5. Johannie Michaud-Gaudreault, « Investissements de 30M$ pour la réfection du pont Dubuc »,‎ 17 octobre 2011
  6. Louis Tremblay, « Québec met 30 M$ sur le pont Dubuc », Le Quotidien,‎ 18 octobre 2011, p. 2-3.
  7. « Pont Dubuc et approches - Les ministres MacMillan et Simard annoncent 30 M$ sur 4 ans pour maintenir la sécurité et accroître la fluidité », Gouvernement du Québec,‎ 17 octobre 2011
  8. La Presse canadienne, « Saguenay: le pont Dubuc fermé au moins jusqu'à jeudi », Le Quotidien,‎ 10 décembre 2013
  9. http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2013/12/20131215-131241.html
  10. http://www.ledevoir.com/politique/villes-et-regions/395286/saguenay-le-pont-dubuc-a-saguenay-sera-ferme-encore-une-semaine
  11. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/15/01-4721192-pont-dubuc-ferme-une-semaine-encore.php
  12. http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2013/12/19/002-point-fermeture-pont-dubuc.shtml
  13. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/19/01-4722513-le-pont-dubuc-rouvre-vendredi.php
  14. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/23/01-4723635-retour-a-la-normale-sur-le-pont-dubuc.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]