Philippe Pozzo di Borgo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Pozzo di Borgo.

Philippe Pozzo di Borgo, né le 14 février 1951[1], est un homme d'affaires français, issu d'une grande famille de ducs. Devenu tétraplégique en 1993, à la suite d'un accident de parapente, il a raconté son expérience et son retour à la vie dans un livre, Le Second Souffle. Son histoire, ainsi que sa relation avec son auxiliaire de vie, Abdel Yasmin Sellou d'origine algérienne, ont inspiré par la suite le film Intouchables. Ce film a été un succès mondial, il se place troisième au box-office français après le fameux film Titanic.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Pozzo di Borgo, fils du cinquième duc Pozzo di Borgo, famille d'origine corse, fut marié à Béatrice Roche, fille du préfet Tony-André Roche. Ils ont adopté deux enfants, Laetitia et Robert-Jean. C'est son frère aîné qui est devenu le septième comte Pozzo di Borgo, et sixième duc Pozzo di Borgo.

Information sur les propriétés de la famille passées ou présentes :

  • L'hôtel particulier de la famille Pozzo di Borgo est l'hôtel de Longueuil (dit aussi hôtel de Maisons (ayant appartenu au Marquis de Maisons), puis d'Angervilliers, puis de Soyecourt, puis hôtel Pozzo di Borgo) rue de l'Université à Paris[2], qui fut acheté par son aïeul, le comte Carlo Andrea (Charles-André) Pozzo di Borgo, en 1839, sous Louis-Philippe. Une partie de l'hôtel a longtemps été louée par le couturier Karl Lagerfeld qui en avait fait sa résidence parisienne. Mis en vente en 2009, l'hôtel a été racheté par le gouvernement du Gabon[3],[4].
  • Le château de la Punta a également été la propriété de la famille de Philippe Pozzo di Borgo, il est situé près d'Ajaccio en Corse, il fut construit par le deuxième duc, Jérôme Pozzo di Borgo et son fils Charles, le troisième duc ; la construction a duré de 1882 à 1891, elle s'est faite au moyen des restes du Palais des Tuileries de Paris. Le château de la Punta a été vendu en 1992 au Conseil Général de la Corse du Sud, suite à un incendie survenu en 1978.
  • Le nouveau château de Dangu, situé à Dangu en Normandie, a été construit par le quatrième duc Pozzo di Borgo vers 1890. Philippe en était le propriétaire, en indivision avec sa famille.

Philippe Pozzo di Borgo est l'ancien dirigeant de la maison de vin de Champagne Pommery[1]. Le 23 juin 1993[5], il se blesse dans un grave accident de parapente au Col des Saisies et perd toute mobilité. La mort de sa femme, le 3 mai 1996, trois ans après son accident, le plonge dans une profonde dépression dont l'aide à se sortir son auxiliaire de vie d'origine algérienne Abdel Yasmin Sellou[6].

Philippe Pozzo di Borgo a publié en 2001 le livre Le Second Souffle, dans lequel il détaille les drames qu'il a subi, puis son retour à la vie et sa redécouverte de l'amour[7]. Il consacre un chapitre de son ouvrage à son auxiliaire de vie, repris de justice au comportement parfois fantaisiste, mais dont la présence lui a été particulièrement précieuse : « Comme dans le film [Intouchables], il a répondu à mon annonce pour continuer à toucher les Assedic, ensuite il s’est dit que l’hôtel particulier du 7e était un coffre-fort facile à dévaliser. En fait il est resté dix ans »[8]. « Nous étions deux desperados qui cherchaient un moyen de s’en sortir : le riche tétra, fou de douleur d’avoir perdu son épouse, et le jeune caïd qui sort de taule et veut tout faire sauter. Deux gars en marge de la société qui s’appuient l’un sur l’autre »[9]. De son accompagnateur, il écrit : « Il est insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal, inconstant, humain. Sans lui, je serais mort de décomposition. Abdel m'a soigné sans discontinuité comme si j'étais un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent pendant mes absences, il m'a délivré quand j'étais prisonnier, protégé quand j'étais faible. Il m'a fait rire quand je craquais. Il est mon diable gardien »[10].

Philippe Pozzo di Borgo et Abdel Sellou ont été interviewés en janvier 2002 dans l'émission de Mireille Dumas Vie privée, vie publique[11]. Intéressée par leur témoignage et souhaitant aller plus loin, Mireille Dumas produit en 2003 un documentaire sur leur histoire, intitulé À la vie, à la mort[12],[13].

Ce dernier reportage a inspiré le film Intouchables sorti en 2011, dans lequel François Cluzet interprète le rôle de Philippe Pozzo di Borgo[14]. Ce dernier a fait l'objet d'une émission sur France 2 diffusée le 22 novembre 2011. La même année, Le Second souffle est réédité, augmenté d'un deuxième livre presque entièrement consacré à Abdel Sellou, et intitulé Le Diable gardien. En mars 2012, il écrit la préface du livre d'Abdel Sellou Tu as changé ma vie... aux Éditions Michel Lafon.

En juillet 2012, Philippe Pozzo di Borgo, a visité le centre Clinatec à Grenoble qui fabrique des dispositifs biomédicaux à l'échelle nanométrique et les implante dans le cerveau afin d'assister les personnes handicapées. Suivi par la presse locale[15], il donne à cette occasion son sentiment de confiance et d'admiration dans ce programme de pointe lors d'un reportage sur France 3 Alpes[16].

De chair et d'âme, un film de Raphaëlle Aellig Régnier diffusé par la Société suisse de radiodiffusion et télévision et ARTE, met en présence Philippe Pozzo di Borgo et le philosophe Alexandre Jollien.

Le 24 février 2014, il prend part au débat sur la fin de vie et l'euthanasie, lors d'une interview sur RTL, et exprime ses réserves sur une « loi définitive »[17].

Philippe Pozzo di Borgo, qui a aujourd'hui sa résidence principale dans la région d'Essaouira, au Maroc, s'est remarié et a eu deux autres enfants. Il vit entre la France et le Maroc[8].

Abdel Sellou participe à la saison 2014 de Secret Story, sous le secret « L'histoire de ma vie a fait près de 20 millions d'entrées au box office ».

Décoration[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Second souffle, Bayard éditions, 2001 (nouvelle édition augmentée, 2011) (ISBN 2227139420) (OCLC 468726174)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Portrait de Philippe Pozzo di Borgo qui a inspiré le film Intouchables - Le JDD » (consulté le 24 novembre 2011)
  2. L’hôtel Pozzo di Borgo, site officiel
  3. Lieux privatisables : les 30 adresses les plus « in » , Le Figaro, 18 novembre 2009
  4. L’hôtel Pozzo di Borgo
  5. http://www.corsematin.com/article/actualites/philippe-pozzo-di-borgo-le-corse-qui-a-inspire-les-intouchables.508716.html
  6. « Pozzo et Abdel : à la vie, à l'humour » Le Parisien, 2 novembre 2011 (consulté le 24 novembre 2011)
  7. « "Second souffle pour le livre qui a inspiré Intouchables" L'Express » (consulté le 24 novembre 2011)
  8. a et b L’intouchable, le vrai, Le Journal du dimanche, 13 novembre 2011
  9. Pozzo et Abdel : à la vie, à l’humour, Le Parisien, 2 novembre 2011
  10. Philippe Pozzo di Borgo, Le Second souffle, réédition de 2011, Bayard, pages 131-132
  11. Philippe Pozzo di Borgo, Le Second souffle, réédition de 2011, Bayard, page 214
  12. France 3 : Diffusion du reportage de Dumas sur Philippe Pozzo di Borgo & Abdel
  13. Quand un handicapé fortuné embauche un jeune des cités, Le Parisien, 21 janvier 2003
  14. « Rencontre avec Philippe Pozzo di Borgo à l'origine du film Intouchables" Interview sur France TV » (consulté le 24 novembre 2011)
  15. Le Dauphiné libéré.
  16. Archives France 3 Alpes
  17. notretemps.com: morceaux choisis de l'interview de Philippe Posso di Borgo, sur RTL morceaux choisis de l'interview de Philippe Posso di Borgo, sur RTL, par Marc-Olivier FOGIEL.
  18. Décret du 13 juillet 2012 portant promotion et nomination, Journal Officiel, 14 juillet 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]