Peribatodes rhomboidaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Boarmie rhomboïdale

Peribatodes rhomboidaria, la Boarmie rhomboïdale, est une espèce de papillon de la famille des géométridés.

Description[modifier | modifier le code]

Imago : fond gris enfumé ou jaunâtre. Ligne médiane des ailes antérieures forme une anse. Antennes du mâle fortement bipectinées (contrairement à celles du géométridé assez semblable, la Boarmie crépusculaire (Ectropis crepuscularia) qui ne sont pas du tout pectinées). Chenille : brun rougeâtre[1]. L'insecte, ailes ouvertes, se confond avec son entourage : la ressemblance avec une écorce est troublante. La chenille mime parfaitement une brindille.

Biologie[modifier | modifier le code]

Chenille polyphage. Effectifs fluctuants. Bivoltin, l'imago est visible de mai à juillet puis d'août à septembre[2]. Pontes généralement en août, éclosion au début de l'automne, avant hibernation. Au printemps, les chenilles se réalimentent pour achever leur développement en mai. Les cocons sont tissés sur les branches de la plante nourricière[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Forêts claires de feuillus, vergers, lisières, haies, parcs, jardins, berges.

Plantes-hôtes : arbres fruitiers, Prunellier, Clématites, Sorbier des oiseleurs, Myrtille, Hélianthèmes, Millepertuis, Lierre, Bouleaux, Aubépines, Troènes, Lilas, Chèvrefeuilles, Chênes, Frêne, etc.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Pratiquement toute l'Europe. Toute la France.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Boarmia corsicaria Schawerda, 1931
  • Boarmia defloraria Dannehl, 1928
  • Peribatodes dragone de Laever & Parenzan, 1985
  • Boarmia psoralaria Millière, 1885
  • Boarmia syritaurica Wehrli, 1931
  • Geometra rhomboidaria Denis & Schiffermüller, 1775

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion,‎ août 2012, 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 180-181
  2. L.N. Perette, F. Spill et M. Rauch, Les Papillons de la Réserve de la Biosphère des Vosges du Nord, Eguelshardt, Cicogna, 33 (N. sp.),‎ octobre 2009, 324 p. (ISBN 978-2-9533006-1-1), p. 185
  3. D.J. Carter et Brian Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2001, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 75

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]