Hélianthème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les hélianthèmes sont des plantes dicotylédones, généralement des sous-arbrisseaux, appartenant à la famille des Cistacées et au genre Helianthemum. Leur nom signifie en grec fleur du soleil, sans doute parce que la plupart des hélianthèmes sont d'un beau jaune doré, ce qui n'est cependant pas le cas pour toutes les espèces.

Description[modifier | modifier le code]

Les hélianthèmes sont des plantes pubescentes à feuilles non dentées, assez proches des cistes, avec lesquels les différences sont rares : les fleurs et l'ensemble de la plante sont plus petits (le diamètre des fleurs est inférieur à 3 cm), deux des cinq sépales sont plus petits que les trois autres, les ovaires ont une ou trois loges (contre cinq ou dix pour le ciste). Pour le reste, les caractéristiques sont les mêmes : cinq pétales un peu froissés, généralement jaunes, parfois blancs, orangés ou roses, avec de nombreuses étamines ; des fleurs formant des sortes de petites grappes portées par des tiges molles à leur extrémité (les boutons sont penchés vers le sol avant d'éclore). Par son aspect, le genre Helianthemum est assez proche aussi du genre Fumana, mais dans celui-ci les fleurs sont solitaires et les étamines extérieures ont des anthères non développées. Des extraits aqueux de cette fleur peuvent être utilisés dans certains anti-stress.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

  • Helianthemum aegyptiacum : Hélianthème d'Égypte (?). Fleurs jaune pâle avec des taches plus sombres à la base. Plante annuelle rencontrée notamment en Espagne.
  • Helianthemum apenninum : Hélianthème des Apennins. Fleurs blanches, jaunes au centre. Feuilles étroites à très étroites. Plante pérenne rencontrée en région méditerranéenne.
  • Helianthemum croceum Desf. Plante semi-ligneuse de 10 à 20 cm qui se rencontre dans le sud de l'Espagne et du Portugal, sur sol calcaire, en zone faiblement boisée et basse montagne.
  • Helianthemum grandiflorum : Hélianthème à grandes fleurs. Semblable à H. nummularium, avec lequel il est parfois confondu, s'en distingue par des feuilles vertes sur le dessus et le dessous.
  • Helianthemum hirtum : Hélianthème hérissé. Espèce méditerranéenne. Fleurs jaunes, pétales très étroits, très velu à la base de l'inflorescence.
  • Helianthemum lavandulaefolium Hélianthème à feuilles de Marum.
  • Helianthemum nummularium : Hélianthème commun ou nummulaire. Fleurs jaunes, parfois roses dans certaines sous-espèces. Feuilles vertes sur le dessus, blanchâtres sur le dessous.
  • Helianthemum oelandicum : Hélianthème d'Oeland. Feuilles très velues un peu grisâtres, fleurs jaunes.
  • Helianthemum pilosum : Hélianthème velu.
  • Helianthemum syriacum : Hélianthème de Syrie ou à feuilles de lavande.

On donne aussi le nom d'hélianthème à l'espèce Tuberaria guttata (hélianthème à gouttes).

Ennemis[modifier | modifier le code]

Le papillon de nuit (hétérocère) suivant se nourrit d'hélianthème :


Sur les autres projets Wikimedia :