Peaceville Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peaceville Records

Fondation 1987
Fondateur Paul « Hammy » Halmshaw
Statut Actif
Genre Heavy metal, doom metal, crust punk (débuts)
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Siège Dewsbury, Angleterre
Site web peaceville.com

Peaceville Records est un label indépendant britannique de axé heavy metal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le label a été fondé par Paul « Hammy » Halmshaw (des groupes Instigators (en) et Civilised Society) à Dewsbury, Angleterre, en 1987, et qui fut également batteur au groupe Sore Throat. À l'origine créé en tant que label spécialisé dans les bandes magnétiques axées anarcho-punk, il se spécialise ensuite dans le crust et à des formes similaires de heavy metal influencé par le punk hardcore britannique. Halmshaw débute dans la direction du label en 1988. Le label est célèbre pour son lien avec le doom metal et la scène crust punk anglais des années 1980. Les sous-labels Deaf et Dreamtime se concentrent plus sur le thrash metal (Deaf) et l'electronica psychédélique (Dreamtime). Cependant, les groupes Autopsy, Darkthrone, My Dying Bride, Anathema, Opeth, Katatonia et Paradise Lost - connus sous le nom de Peaceville Stable - incarnent les traits les plus reconnaissables du label depuis les années 1990.

En novembre 2006, après 25 ans, Halmshaw annonce son départ et celui de la co-manager Lisa Halmshaw du label pour se concentrer sur de nouveaux projets[1]. En avril 2010, le label signe le groupe Cradle of Filth[2].

Artistes[modifier | modifier le code]

Actuels[modifier | modifier le code]

Anciens[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • A Vile Peace (1987)
  • Vile Vibes (1990)
  • Peaceville Volume 4 (1992)
  • The Best of Peaceville (1995)
  • Autumn Sampler '95 (1995)
  • Under the Sign of the Sacred Star (1996)
  • Peaceville X (1998)
  • Peaceville Classic Cuts (2001)
  • Peaceville Sampler 2002 (2002)
  • New Dark Classics (2006)
  • Metal Hammer (2006)
  • 21 Years Of Doom, Death & Darkness (2008)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « PEACEVILLE RECORDS Founders Retire From Music Business », sur Blabbermouth (consulté le 11 février 2007).
  2. a et b (en) « Peaceville Records signs Cradle Of Filth », sur Lambgoat,‎ 28 avril 2010 (consulté le 14 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]