Paulo Evaristo Arns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulo Evaristo Arns
Image illustrative de l'article Paulo Evaristo Arns
Paulo Evaristo Arns en 1982
Biographie
Naissance 14 septembre 1921 (93 ans)
à Forquilhinha (Brésil)
Ordination sacerdotale 30 novembre 1945 par
Mgr José Pereira Alves
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
5 mars 1973 par le
pape Paul VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Antonio da Padova in Via Tuscolana
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 3 juillet 1966 par le
card. Agnelo Rossi
Fonctions épiscopales Évêque auxiliaire de São Paulo (Brésil)
Archevêque de São Paulo

Blason
« Ex spe in spem »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Paulo Evaristo Arns, né à Forquilhinha au Brésil le 14 septembre 1921, est un cardinal brésilien, franciscain et archevêque émérite de São Paulo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Zilda Arns[1], médecin, spécialiste de santé publique et fondatrice de la Pastorale des enfants. Après avoir terminé son cursus de formation dans sa congrégation des franciscains, il a poursuivi sa formation à Paris où il a obtenu un doctorat en lettres classiques à l'Université de La Sorbonne. Il a prononcé ses vœux solennels le 10 décembre 1943 et a été ordonné prêtre le 30 novembre 1945. Après son doctorat, il a enseigné dans diverses institutions franciscaines. Le 12 janvier 1961, il a été élu vice-provincial dans sa congrégation. Il a contribué à la rédaction de diverses publications périodiques franciscaines au Brésil.

Cardinal de Sao Paolo et apôtre de la théologie de la libération[modifier | modifier le code]

Nommé évêque auxiliaire de São Paulo le 2 mai 1966, il est consacré le 3 juillet suivant par le cardinal Agnelo Rossi. Le 22 octobre 1970, il devient archevêque de ce diocèse. Il est créé cardinal par le pape Paul VI lors du consistoire du 5 mars 1973 avec le titre de cardinal-prêtre de Sant'Antonio da Padova in Via Tuscolana. Il devient ainsi le dix-septième évêque de São Paulo, le cinquième archevêque et le troisième cardinal.
C'est un évêque progressiste et partisan de la théologien de la libération, qui encourage le développement des Communautés Ecclésiales de Base, ce qui ne lui facilite pas les relations avec le Vatican, surtout à partir de l'élection du pape Jean-Paul II. Il a 11 évêques et un millier de prêtres pour le seconder, car son diocèse rayonne sur 15 millions d'habitants. Il peut également s'appuyer sur des dizaines de milliers de militants laïcs engagés dans l'Action catholique ouvrière, la JOC, ou dans les Communautés Ecclésiales de Base[2].

Il a démissionné de ses fonctions d'archevêque le 15 avril 1998 pour raison d'âge ; il avait alors 76 ans.

Le 10 juillet 2012, à la mort de son compatriote le cardinal Eugênio de Araújo Sales il devient le cardinal le plus ancien du collège cardinalice, et l'un des deux derniers cardinaux vivants créés par le pape Paul VI.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a écrit de nombreux ouvrages.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dépêche ZENIT, 14 janvier 2010
  2. Réginald Léandre Dumont: "Les Prêtres subversifs" (Editions Labor, p. 193)