Paula Hitler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hitler (homonymie).

Paula Hitler (née le 21 janvier 1896 à Hafeld, commune de Fischlham en Autriche - morte le 1er juin 1960 à Berchtesgaden en Allemagne) est la plus jeune sœur d'Adolf Hitler. Elle est avec celui-ci l'un des deux enfants de leur fratrie ayant atteint l'âge adulte, Alois Hitler et Klara Pölzl ayant perdu tous leurs autres enfants en bas âge (le plus âgé avait 6 ans lorsqu'il est mort).

Paula Hitler

Biographie[modifier | modifier le code]

Paula a six ans lorsque son père Aloïs meurt et onze quand sa mère Klara décède à son tour. Elle vivra d'une petite pension allouée par le gouvernement autrichien à Adolf et Paula.

Devenue adulte, elle déménage à Vienne où elle travaille comme secrétaire. Elle n'avait aucun contact avec son frère durant la période des années difficiles de son frère (comme peintre à Vienne puis à Munich, durant la Première Guerre mondiale et au début de ses activités politiques). Paula et Adolf ne reprendront contact que lors du retour à Munich de ce dernier.

À la demande de son frère, elle changera son patronyme et se nommera Paula Wolff (Wolf signifie « loup » en allemand, le surnom donné à Hitler).

Elle profite de la position de son frère pour obtenir la maison de ses rêves par la menace auprès du propriétaire légitime.
Son frère lui offrait chaque année un ticket pour se rendre au grand rassemblement nazi à Nuremberg.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle occupera un poste de secrétaire d'un hôpital militaire jusqu'à la fin du conflit, où elle sera arrêtée par des officiers de renseignement américains en mai 1945.

Elle leur dira qu'elle ne pouvait pas croire son frère responsable de l'Holocauste. Les Américains mirent ses déclarations sur le coup d'une marque d'affection fraternelle. Elle fut libérée, et partit s'installer à Vienne où elle travailla dans une boutique d'artisanat jusqu'en 1952. Revenue à Berchtesgaden où elle vécut en recluse dans un logement de deux pièces, elle décéda dans l'anonymat en 1960.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Kubizek, Adolf Hitler mein Jugendfreund, Leopold Stocker Verlag, 1953.
  • B. F. Smith, Adolf Hitler: His Family, Childhood and Youth, Hoover Institute, 1967.
  • J. Fest, C. Hitler, Verlag Ullstein, 1973
  • Ian Kershaw, Adolf Hitler : 1889-1936, tome I, Norton, 1999.
  • L. Richard, D'où vient Adolf Hitler ? Tentative de démythification, Autrement, 2000.
  • C. Mulack, Klara Hitler. Muttersein im Patriarchat, Göttertverlag, 2005.