Orientation du papier toilette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'orientation par dessus
L'orientation par dessous

Deux orientations du papier toilette sont possibles lorsqu'on utilise un dérouleur de papier toilette d'axe horizontal parallèle à la cloison : le papier toilette peut pendre par dessus ou en dessous du rouleau. Le choix est surtout question de préférence personnelle et est dicté par l'habitude. Dans les enquêtes, entre 60 % et 70 % des consommateurs américains ou des spécialistes des salles de bain et cuisines répondent qu'il préfèrent l'orientation par dessus[réf. nécessaire].

Ce qui surprend certains observateurs, en particulier la chroniqueuse Ann Landers (en), est de constater à quel point les gens ont des opinions bien arrêtées sur un sujet aussi trivial. Les défenseurs de l'une ou l'autre des positions citent des avantages allant de l'esthétique, l'hospitalité, la propreté, l'économie de papier jusqu'à la facilité avec laquelle on peut détacher les feuilles. D'un côté comme de l'autre, on trouve des célébrités et des experts. Il existe de nombreuses théories sur ce que pourrait révéler la préférence d'une personne : l'âge, le sexe, le statut socio-économique ou l'orientation politique ; un aperçu de certains traits de la personnalité comme la fiabilité ou la flexibilité ; enfin, il pourrait y avoir une corrélation entre ce choix et le fait de posséder un camping-car ou un chat[réf. nécessaire][1]..

Les solutions vont du compromis à l'utilisation de dérouleurs distincts, voire de salles de bain entièrement séparées. Un passionné connu (Bill Jarrett) préconise un plan où son pays adopterait un standard imposant une seule orientation ; par ailleurs, au moins un inventeur (Curtis Batts) espère résoudre le problème en popularisant un nouveau type de dérouleur de papier toilette, capable de pivoter d'une orientation à l'autre.[réf. nécessaire]

Motivations de l'étude[modifier | modifier le code]

Dans l'article Bathroom Politics: Introducing Students to Sociological Thinking from the Bottom Up[2], le professeur de sociologie Edgar Alan Burns donne quelques-unes des raisons pour lesquelles cela vaut la peine de s'intéresser aux avis des gens sur le papier toilette. Le premier jour de son cours d'introduction à la sociologie, Burns demande aux étudiants : « Dans quel sens pensez-vous qu'un rouleau de papier toilette doit être accroché ? ». Dans les cinquante minutes qui suivent, les étudiants réfléchissent au pourquoi de leur réponse et explorent la construction sociale de « règles et pratiques auxquelles ils n'avaient jamais réfléchi consciemment auparavant ». Ils font des liens avec des thèmes plus importants de la sociologie comme la discrimination sexuelle, les sphères publique et privée, la race et l'ethnie, la classe sociale et l'âge. De plus, Burns soutient qu'on peut en tirer une autre leçon :

« Les sociologues craignent souvent que leur discipline soit considérée simplement comme un développement de choses insignifiantes ou évidentes. Par conséquent, le but théorique de l'exercice de l'accrochage du papier n'est pas de démontrer que nos petites réalités sont opposées à la vision d'ensemble de la sociologie, mais plutôt que cette vision d'ensemble n'en existe pas séparément. Les petits détails et les règles et croyances tenues pour acquises sont ce qui forme les méta-récits de la société, et ce qui les rend si puissants. »

Les travaux de Burns ont été adoptés par un cours de psychologie sociale à l'Université Notre-Dame, où ils sont utilisés pour illustrer les principes évoqués dans le classique de 1966 de Berger et Luckmann, La Construction sociale de la réalité. Des situations de la vie quotidienne utilisées pour mettre en valeur la sociologie imaginative incluent le jeu de Tic-tac-toe, les violations de l'espace vital, les lois régissant la démarche, et l'étiquette sociale poussant les hommes à utiliser les urinoirs dans les toilettes publiques.

Christopher Peterson, professeur de psychologie à l'Université du Michigan, classe le choix de l'orientation du papier toilette dans la catégories des « goûts, préférences, et intérêts », à l'opposé des valeurs personnelles ou de « l'attitude, du caractère, des normes et des besoins ». D'autres goûts personnels peuvent inclure notre coca favori ou notre équipe de baseball préférée. Les goûts sont une part importante de l'identité ; chacun souhaite et s'attend à ce que des personnes différentes aient des intérêts différents, ce qui renforce notre envie de singularité. Ces différences amènent souvent à des taquineries et des réprimandes bon enfant. Pour la plupart des gens, les goûts ne créent pas les mêmes fractures que les conflits de valeurs ; une exception possible est ce que Peterson appelle « le 'Sors de ton trou' entre individus » qui met sur un pied d'égalité les goûts et les problèmes moraux.

Solutions[modifier | modifier le code]

Mécaniques[modifier | modifier le code]

Certains distributeurs sont conçus pour privilégier une seule orientation, par exemple ceux dont le couvercle aide à découper le papier fonctionnent mieux avec l'orientation par dessus.

D'autres modèles de distributeurs présentent un rouleau vertical. Le papier ne sort ni par-dessus ni par-dessous, mais latéralement. La question se pose alors sous une autre forme : faut-il placer le rouleau pour dérouler le papier dans le sens horaire ou dans le sens anti-horaire ?

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Comportementales[modifier | modifier le code]

La préférence concernant l'orientation du papier toilette varie selon les personnes. Des études restent toutefois à réaliser concernant le comportement des individus face à ce dilemme.

Certains établissements poussent le soin du détail jusqu'à plier élégamment le nouveau rouleau afin d'en faciliter la mise en service. Dans ce cas, un déroulement « par dessus » est nécessaire.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Problèmes connexes[modifier | modifier le code]

Une lunette de WC levée. On remarquera que le rouleau de papier est posé verticalement en l'absence d'un dérouleur mural.

Outre l'orientation, les fabricants et les auteurs d'études ont étudié d'autres pratiques personnelles liées au papier toilette : combien on en utilise, s'il est tiré avec une ou deux mains, s'il est arraché de droite à gauche ou de gauche à droite et s'il est froissé ou plié avant d'être utilisé.

Il y a de nombreuses autres situations où des conflits de ménage peuvent se produire lorsqu'un objet domestique est laissé dans un état inapproprié. Voici quelques exemples étroitement liés à celui-ci :

  • De quelle façon doit-on accrocher l'essuie-tout dans la cuisine ? Lorsque la question fut posée à Ann Landers en 1997, celle-ci répondit : « Je suis encore en train de me remettre des critiques… Je ne donnerai plus aucun conseil sur la façon d'accrocher quoi que ce soit. »
  • Faut-il laisser la lunette des WC montée ou abaissée ? Le choix est fortement relié au sexe de la personne questionnée, étant donné que les femmes veulent rarement que la lunette soit levée. Selon les principes du Feng shui, il faut la laisser abaissée, avec le couvercle fermé, pour éviter la fuite des bonnes énergies par les canalisations[3].

D'autres objets du quotidien distribuent des feuilles à partir d'un rouleau : l'essuie-tout, les fax, les caisses enregistreuses, le film étirable, les sacs en plastique, les sacs poubelle, le papier aluminium ou encore le papier sulfurisé. Comme le souligne un chroniqueur qui croit à l'importance de l'orientation du papier toilette, « tous doivent sortir dans la bonne direction sinon ça ne marche pas, ou vous vous coupez, ou les deux à la fois »[4].

Avis de personnalités[modifier | modifier le code]

Les avis des personnalités se divisent en partisans du par dessus ou du par dessous.

Par dessus

Par dessous

  • Gerhard Richter, a représenté un rouleau de papier toilette orienté par dessous dans un tableau de 1965 intitulé Klorolle. La photographie à l'origine du tableau a été prise chez lui[11].

Indifférent

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Toilet paper orientation » (voir la liste des auteurs)

  1. https://www.youtube.com/watch?v=8-V-CnKcF7Q
  2. Bathroom Politics: Introducing Students to Sociological Thinking from the Bottom Up, Edgar Alan Burns, Teaching Sociology, vol. 31-1, p. 110-118, janvier 2003.
  3. L'aménagement des toilettes selon le Feng shui
  4. « Wines from the Fourth Estate », The Daily Examiner, p. 26, 23 mai 2009.
  5. Ben Widdicombe (8 June 2004), Butler Servers Up More Dish On Diana, New York Daily News, 8 juin 2004
  6. Anne Ichikawa, Celebrity Bathroom, Elle Girl, mars 2005
  7. Jenifer D. Braun, Makeover host trades roles, The Star-Ledger, 28 août 2003
  8. Elaine Matsushita, Daren Kagasoff reveals what's really in his closet (think Imelda Marcos), Chicago Tribune, 22 mars 2009
  9. Steve Greenberg, Steve, Gadget Nation: A Journey Through the Eccentric World of Invention, Sterling, 2007, ISBN 978-1-4027-3686-5
  10. How Does America Roll? Cottonelle Brand Teams With Tori and Dean to End the Age-Old Debate: Over or Under?, Kimberly-Clark, 27 janvier 2010
  11. Joe Hage, "Gerhard Richter » Art » Atlas » Atlas Sheet 15 » Associated Paintings » Toilet Paper », 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) E. L. Henderson & David Edward O'Connor, Henderson's House Rules: The Official Guide to Replacing the Toilet Paper and Other Domestic Topics of Great Dispute, East Quincy Pub.,‎ 2005, 114 p. (ISBN 0976407809 et 9780976407805)
  • Muriel Lefevre, « Dessus ou dessous ? Le dilemme du papier-toilette », Le Vif.be,‎ 8 mars 2013 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]