Opération Mole Cricket 19

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Mole Cricket 19
Un SA-6 Syrien surplombant la vallée de la Bekaa
Un SA-6 Syrien surplombant la vallée de la Bekaa
Informations générales
Date 9 juin 1982
Lieu Vallée de la Bekaa,Liban
Issue Victoire décisive israélienne
Belligérants
Drapeau d’Israël Israël Drapeau de la Syrie Syrie
Commandants
Flag of Israel.svg David Ivry Flag of Syria.svg Mustafa Tlass
Forces en présence
Flag of Israel.svg
90 avions de combats
1 escadron de véhicules téléguidés
Flag of Syria.svg
100 avions de combats
19 batteries SAM
Pertes
Flag of Israel.svg
10 avions abattus
Flag of Syria.svg
82[1] à 86 [2],[3] avions abattus
17 batteries SAM perdues
Intervention militaire israélienne au Liban de 1982
Batailles
Opération courtilière 19 - Bataille de Sultan Yacoub - Siège de Beyrouth

L’Opération courtilière 19 (en hébreu : מבצע ערצב -19, Mivtza Artzav Tsha-Esreh) a vu la suppression des défenses aériennes libano-syriennes, lors d'un campagne lancée par l'aviation israélienne le 9 juin 1982, au début de la guerre du Liban en 1982. Il s'agit de l'une des batailles aériennes les plus importantes depuis la Seconde Guerre mondiale, et la plus importante depuis la guerre de Corée.

Historique[modifier | modifier le code]

L'aviation israélienne a commencé à travailler sur une opération de suppression des batteries de SAM depuis la fin de la guerre du Kippour. La hausse des tensions entre Israël et la Syrie sur le Liban, intensifiées depuis le début des années 1980, abouti à ce que la Syrie déploie des SAM dans la vallée de la Bekaa. Le 6 juin 1982, Israël envahit le Liban, et le troisième jour de la guerre, avec des affrontements en cours entre les Forces de défense israéliennes et l'armée syrienne, Israël a décidé de lancer l'opération.

La bataille a duré environ deux heures, et a impliqué des tactiques et de la technologie modernes. À la fin de la journée, les Forces de défense israéliennes avaient détruit dix-sept des batteries SAM sur dix-neuf déployées dans la vallée de la Bekaa et abattu plus de 80 avions de combat syriens sur une centaine engagée. Les États-Unis imposèrent un cessez-le feu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rabinovich, The Yom Kippur War, Schocken Books (2004) p. 510
  2. Herzog, The Arab-Israeli Wars, Random House (1982) p347-48
  3. Bruce Walker & the editors of Time-Life books, Fighting Jets: The Epic of Flight, Time Life Books (1983) p162-63