Nitrate de baryum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nitrate de baryum
Nitrate de baryum
Nitrate de baryum
Identification
No CAS 10022-31-8
No EINECS 233-020-5
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores à blancs ou poudre cristalline[1].
Propriétés chimiques
Formule brute BaN2O6Ba(NO3)2
Masse molaire[2] 261,337 ± 0,009 g/mol
Ba 52,55 %, N 10,72 %, O 36,73 %,
Propriétés physiques
fusion 590 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 87 g·l-1 (modérée)[1]
Masse volumique 3,24 g·cm-3[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Comburant
O



SIMDUT[3]
C : Matière comburanteD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
C, D1A, D2B,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le nitrate de baryum, dont la formule chimique est Ba(NO3)2, est un sel de baryum et de l'ion nitrate. Il est principalement utilisé en pyrotechnie pour la réalisation d'effets de couleur verte.

Le nitrate de baryum existe en tant que solide à température ambiante. Il est soluble dans l'eau et comme les autres sels de baryum solubles, il est toxique. On le rencontre dans la nature sous forme d'un minerai rare : la nitrobarite.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Le nitrate de baryum est fabriqué en suivant deux procédés différents :

  • le premier consiste à dissoudre des granulés de Ba(NO3)2 dans de l'acide nitrique, en laissant les impuretés telles que le fer précipiter. Ensuite on filtre, on évapore et on cristallise ;
  • le second procédé consiste à combiner du chlorure de baryum avec une solution chauffée de nitrate de sodium, provoquant la séparation des cristaux de Ba(NO3)2 du reste du mélange.

Réactivité[modifier | modifier le code]

À température élevée, le nitrate de baryum se décompose en oxyde de baryum, dioxyde d'azote et dioxygène :

2Ba(NO3)2 + chaleur → 2BaO + 4NO2 + O2.

Dans une atmosphère de monoxyde d'azote, la décomposition thermique produit du nitrite de baryum.

Les réactions avec des sulfates métalliques ou de l'acide sulfurique produisent du sulfate de baryum. Beaucoup de sels de baryum insolubles, tels que le carbonate, l'oxalate et le phosphate, sont précipités par des réactions de double décomposition similaires.

Le nitrate de baryum est un oxydant et réagit vigoureusement avec les agents réducteurs communs. La poudre mélangée avec des métaux ou des alliages tels que l'aluminium, le zinc ou l'aluminium-magnésium finement broyés explosent à l'impact.

Risques pour la santé[modifier | modifier le code]

Comme tous les sels solubles du baryum, la nitrate de baryum est toxique par ingestion ou inhalation. 17 symptômes d'intoxication au nitrate de baryum sont décrits[4], plus ou moins aigus selon le degré d'intoxication :

Des solutions de sulfates comme le sulfate de magnésium ou le sulfate de sodium peuvent être utilisées comme antidotes, puisqu'ils précipitent le baryum sous forme de sulfate de baryum insoluble (et non toxique).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d NITRATE DE BARYIUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Nitrate de baryum » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. Right Diagnosis, Symptoms of Chemical poisoning ; Barium Nitrate ; The list of signs and symptoms mentioned in various sources for Chemical poisoning, Diseases / Chemical poisoning ; consulté le 21 décembre 2012