Sulfate de magnésium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulfate de magnésium
Sulfate de magnésium anhydre
Sulfate de magnésium anhydre
Identification
Nom IUPAC Sulfate de magnésium
No CAS anhydre 7487-88-9 heptahydrate 10034-99-8
No EINECS 231-298-2
Code ATC A06AD04, A12CC02, B05XA05, D11AX05, V04CC02
No E E518
Apparence cristaux blancs ou poudre, de goût amer et salé[1].
Propriétés chimiques
Formule brute MgO4SMgSO4
Masse molaire[2] 120,368 ± 0,007 g/mol
Mg 20,19 %, O 53,17 %, S 26,64 %,
246,48 g/mol (Heptahydrate)
Propriétés physiques
fusion Se décompose au-dessous du point de fusion 1 124 °C[1]
Solubilité 255 g·l-1 (eau,20 °C)
Masse volumique 2,65 g·cm-3[1]
Précautions
SIMDUT[3]

Produit non contrôlé
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sulfate de magnésium est un composé chimique de formule MgSO4 communément appelé « sel d'Epsom », « sel anglais », « sel de Sedlitz »[4] ou « sel amer ». Ce sel peut être présenté sous la forme anhydre ou hydratée. La forme anhydre réagit de façon exothermique avec l'eau. En solution dans l'eau, le sulfate de magnésium produit des cations magnésium Mg2+ et des anions sulfate SO42-.

En médecine[modifier | modifier le code]

Le sel d'Epsom est utilisé depuis des siècles pour différentes indications :

  • traitement des problèmes de peau
  • antidote[5], parfois utilisé ou testé contre certains empoisonnements par des pesticides organophosphorés par exemple[6]
  • arythmie cardiaque
  • éclampsie (à utiliser avec prudence et réserver aux cas graves ou prééclampsie sévère en raison des effets secondaires parfois importants[7] et selon certains auteurs à éviter en cas de pré-éclampsie[8])
  • asthme
  • laxatif ou purgatif pour le soulagement de la constipation occasionnelle
  • additif pour des bains minéralisés relaxants
  • problème de croissance des ongles
  • crampes (nocturnes et diurnes)
  • tocolytique (autrefois, car il s'est avéré pouvoir provoquer des malformations congénitales)

Il élargit les conduits biliaires et est utilisé de ce fait lors de processus de détersion du foie.

Le sulfate de magnésium fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[9].

Industrie agroalimentaire[modifier | modifier le code]

C'est un additif alimentaire (Numéro E 518).

Cosmétique[modifier | modifier le code]

Le sulfate de magnésium hydraté est utilisé pour stabiliser les émulsions inverses. La forme anhydre est utilisée pour formuler des produits chauffants: souvent des exfoliants à appliquer sur peau humide et qui réagissent de façon exothermique avec l'eau.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Le magnésium (Mg) est un des principaux composants de la chlorophylle produite par le règne végétal. Il est donc parfois utile d'apporter des engrais contenant du magnésium aux plantes pour augmenter leur croissance et leur production. La forme principale utilisée est le sulfate de magnésium (MgSO4) plus ou moins hydraté. Il peut être épandu au sol où il sera solubilisé par la pluie. Il peut être aussi apporté par aspersion d'une solution sur les feuilles (engrais foliaire). Il y a aussi par la même occasion un apport de soufre (S) aux plantes. L'avantage du sulfate de magnésium comparé à d'autres minéraux riches en magnésium comme la dolomie (qui est un carbonate double de magnésium et de calcium) est sa grande solubilité. Par exemple, l'Epsomite (MgSO4, 7H2O), sulfate hydraté, présente une solubilité de 85 kilos pour 100 litres d'eau à °C. En présence d'eau, ce sel produit des anions sulfate SO42- et des cations magnésium Mg2+. Dans le sol, Mg2+ peut être fixé sur le complexe d'échange ou bien absorbé directement par les racines. L'absorption par les racines de Mg2+ et celle du cation potassium K+ sont antagonistes, c'est-à-dire que lorsque la solution du sol s'enrichit en Mg2+, l'absorption de K+ diminue, et vice-versa. Les anions sulfate SO42- apportés au sol par le sulfate de magnésium sont considérés comme acidifiants, mais c'est aussi une source de soufre pour les plantes qui ont besoin d'un complément de soufre (crucifères, mais aussi d'autres plantes dans certaines situations).

Batterie au plomb[modifier | modifier le code]

Le sulfate de magnésium est utilisé pour désulfater les batteries au plomb.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c SULFATE DE MAGNESIUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Sulfate de magnésium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. Burkhard Reber, « Les grands pharmaciens : V. François Tingry (1743-1821) Quelques notes sur sa vie et sur sa découverte du sel de Sedlitz en France » dans Bulletin de la Société d’histoire de la pharmacie, 1917, vol. 5, n° 18, p. 317.
  5. Lapostolle, F., Alayrac, L., Adnet, F., Maistre, J. P., Leseur, A., & Lapandry, C. (2001) Disponibilité des antidotes dans l'aide médicale urgente. La Presse médicale, 30(4), 159-162.
  6. Thabet, H., Brahmi, N., Kouraïchi, N., Elghord, H., & Amamou, M. (2009). http://www.em-consulte.com/article/228489 Intoxications par les pesticides organophosphorés: nouveaux concepts]. Réanimation, 18(7), 633-639.
  7. Rozenberg P (2006) Intérêt du sulfate de magnésium dans la prise en charge de la prééclampsie. Gynécologie obstétrique & fertilité, 34(1), 54-59.
  8. Berkane N (2010) Contre l’utilisation du sulfate de magnésium dans la prévention de la crise d’éclampsie en cas de prééclampsie. Gynécologie Obstétrique & Fertilité, 38(2), 159-161.
  9. WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013