Peroxyde de baryum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peroxyde de baryum
Peroxyde de baryum
Identification
Synonymes

dioxyde de baryum
superoxyde de baryum

No CAS 1304-29-6
No EINECS 215-128-4
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche ou gris blanchâtre[1].
Propriétés chimiques
Formule brute BaO2  [Isomères]
Masse molaire[2] 169,326 ± 0,008 g/mol
Ba 81,1 %, O 18,9 %,
Propriétés physiques
fusion 450 °C[1]
ébullition Se décompose au-dessous du point d'ébullition à 800 °C[1]
Solubilité dans l'eau : faible[1]
Masse volumique 5,0 g·cm-3[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Comburant
O



Transport
-
   1449   
SIMDUT[3]
C : Matière comburanteD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
C, D1A, D2B,
SGH[4]
SGH03 :SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Danger
H272, H302, H332,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le peroxyde de baryum est le composé chimique de formule BaO2. Ce solide gris-blanc est l'un des peroxydes inorganiques les plus communs. Le peroxyde de baryum est un agent oxydant, qui est utilisé pour le blanchiment des textiles. Il est utilisé dans les feux d'artifice comme oxydant[5], et il produit aussi une couleur verte vive, comme tous les composés du baryum.

Le peroxyde de baryum est un peroxyde, contenant l'ion O22− où les atomes d'oxygène sont liés entre eux ainsi qu'à l'atome de baryum. Le solide possède la même structure que le carbure de calcium, CaC2.

Le peroxyde de baryum est formé par l'absorption réversible d'O2 par l'oxyde de baryum. L'oxygène est relâché au-dessus de 500 °C.

2 BaO + O2 ⇌ 2 BaO2

Cette réaction est la base du procédé Brin désormais obsolète de séparation de l'oxygène de l'air. D'autres oxydes, comme Na2O, se comportent de la même façon[6].

Le peroxyde d'hydrogène peut aussi être préparé par la réaction :

BaO2 + H2SO4 → H2O2 + BaSO4

Le sulfate de baryum insoluble est séparé du mélange par filtration.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e PEROXYDE DE BARYUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Peroxyde de baryum » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  4. Numéro index 056-001-00-1 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  5. « Data Sheet », Data Sheet, Hummel Croton Inc (consulté le 2007-02-01)
  6. Holleman, A. F.; Wiberg, E. "Inorganic Chemistry" Academic Press: San Diego, 2001. ISBN 0-12-352651-5.