Sven Bärtschi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sven Bärtschi

Description de cette image, également commentée ci-après

Sven Bärtschi avec les Winterhawks de Portland

Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Né le 5 octobre 1992,
Langenthal (Suisse)
Joueur
Position Ailier gauche
Tire de la Gauche
Équipe LNH (P) Flames de Calgary
Équipe actuelle Heat d'Abbotsford (LAH)
A joué pour LNB
SC Langenthal
Repêc. LNH 13e choix au total, 2011
Flames de Calgary
Repêc. KHL 91e choix au total, 2012
Severstal Tcherepovets
Carrière pro. Depuis 2008-09

Sven Bärtschi, né le 5 octobre 1992 à Langenthal dans le canton de Berne est un joueur professionnel suisse de hockey sur glace. Il évolue au poste d'ailier gauche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sven Bärtschi a effectué toute sa carrière de junior avec le SC Langenthal, disputant ses premiers matchs avec la deuxième équipe du club à l'âge de 15 ans. Il dispute avec l'équipe de Suisse le championnat du monde moins de 18 ans en 2009. Lors de la saison 2009-2010, il inscrit 10 buts en 9 rencontres avec les Juniors Elites A[Note 1] du EV Zoug et il inscrit 12 points en 37 matchs de LNB avec Langenthal[1]. Il participe ensuite une nouvelle fois au championnat du monde moins de 18 ans en 2010.

Il est ainsi repêché par les Winterhawks de Portland en première ronde, en septième position au cours de la sélection européenne 2010 de la Ligue canadienne de hockey. Il part alors en Amérique du Nord et s'aligne dans la Ligue de hockey de l'Ouest pour la saison 2010-11. Il rejoint à cette occasion Nino Niederreiter, autre jeune joueur suisse auquel il est souvent comparé[2]. Ses bonnes prestations avec les Winterhawks lui valent d'être sélectionné pour jouer le Championnat du monde junior de hockey sur glace 2011. En janvier 2011, il est classé au 6e rang de tous les joueurs évoluant en Amérique du Nord en vue du repêchage 2011 de la LNH[3]. Il est également sélectionné pour disputer en janvier 2011 le Top Prospects Game de la Ligue canadienne de hockey, réunissant les 40 meilleurs joueurs des ligues de hockey junior canadiennes qui sont éligibles au repêchage LNH de la même année. Il y inscrit un but et un assist, pour une victoire de son équipe 7-1[4].

Sven Bärtschi lors de son premier match avec les Flames de Calgary.

Pour sa saison recrue, Bärtschi inscrit finalement 34 buts et 51 assists pour 85 points, soit le meilleur total dans chacune des trois catégories parmi les recrues de la LHOu[5]. À la fin de la saison, il est nommé pour le Trophée Jim Piggott remis à la meilleure recrue de la saison 2010-2011 de la Ligue de hockey de l'Ouest, mais il est finalement devancé par Matt Dumba.

Il est repêché en 2011 en 13e position par les Flames de Calgary de la Ligue nationale de hockey. Il est ainsi le deuxième Suisse repêché le plus haut en LNH, juste derrière son coéquipier Nino Niederreiter, sélectionné l'année d'avant en 5e position par les Islanders de New York.

Lors de la saison suivante, il dispute le camp d'entraînement de Flames, mais est finalement cédé aux Winterhawks de Portland. Ses coéquipiers Ryan Johansen et Nino Niederreiter étant conservés avec leurs clubs respectifs en Ligue nationale, Bärtschi reçoit de plus grandes responsabilités dans l'équipe, au sein de laquelle il forme une ligne avec notamment son coéquipier Ty Rattie. Au mois de janvier, il dispute une nouvelle fois le Championnat du monde junior, durant lequel il souffre d'une commotion qui le contraint à disputer seulement deux rencontres. Le 7 mars 2012, il est rappelé par les Flames de Calgary, peu après avoir été élu meilleur joueur de la semaine en LHOu grâce à ses 10 points dont 8 buts en 4 rencontres. Il fait ses débuts en LNH le 9 mars 2012 contre les Jets de Winnipeg, dans le premier affrontement entre les deux franchises depuis 1996. Il est aligné aux côtés de Tom Kostopoulos et Greg Nemisz, mais ne récolte pas de point alors que les Flames gagnent 5-3. Il inscrit son premier but en LNH deux jours plus tard contre le Wild du Minnesota, à sa seconde rencontre avec les Flames. Au total, il inscrit trois réussites en cinq rencontres.

De retour à Portland pour la fin de la saison, il aide son équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires. Les Winterhawks échouent néanmoins en finale contre les Oil Kings d'Edmonton, qui remportent la Coupe Ed Chynoweth et le droit de disputer la Coupe Mémorial. Sven Bärtschi termine néanmoins meilleur compteur des séries, un point devant son coéquipier Ty Rattie[6].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue canadienne de hockey

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[10],[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2007-2008 SC Langenthal U20 Juniors Élites A 18 3 3 6 4 7 1 2 3 4 [Note 2]
2008-2009 SC Langenthal LNB 2 0 0 0 0 - - - - - -
SC Langenthal U20 Juniors Élites A 37 21 32 53 40 6 4 3 7 35 [Note 2]
2009-2010 SC Langenthal LNB 37 6 6 12 8 7 0 3 3 4
EV Zoug U20 Juniors Élites A 9 10 13 23 4 2 3 1 4 2
2010-2011 Winterhawks de Portland LHOu 66 34 51 85 74 +23 21 10 17 27 16 +10
2011-2012 Winterhawks de Portland LHOu 47 33 61 94 36 +15 22 14 20 34 10 +11
2011-2012 Flames de Calgary LNH 5 3 0 3 4 +2 - - - - - -
2012-2013 Heat d'Abbotsford LAH 32 10 16 26 16 -1 - - - - - -
2012-2013 Flames de Calgary LNH 20 3 7 10 6 0 - - - - - -
Totaux LNH[Note 3] 25 6 7 13 10 +2 - - - - - -
Totaux LNB[Note 3] 39 6 6 12 8 7 0 3 3 4
Totaux LHou 113 67 112 179 110 +38 43 24 37 61 26 +21
Totaux Juniors Élites A 64 34 48 82 48 15 8 6 14 41

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition[10],[1]
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2009 CM U18 6 1 2 3 2 8e place
2010 CM U18 6 1 2 3 2 8e place
2011 CM Jr. 6 1 1 2 4 5e place
2012 CM Jr. 2 0 0 0 0 8e place

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La meilleure ligue junior en Suisse.
  2. a et b Les statistiques de ces séries éliminatoires concernent la lutte contre la relégation.
  3. a et b État à la fin de la saison 2012-2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Sven Bärtschi », sur Eliteprospects.com (consulté le 5 juin 2013).
  2. (en) « Swiss stars step up as Hawks down Tri-City 6-5 », sur portlandtribune.com,‎ 1er mars 2011 (consulté le 19 mars 2012)
  3. (en) « 2011 NHL Entry Draft : North American Skaters Midterm Rankings », sur nhl.com (consulté le 19 mars 2012).
  4. (de) « Sven Bärtschi brilliert beim All-Star Game », sur slapshot.ch,‎ 20 janvier 2011 (consulté le 19 mars 2012).
  5. (en) « Leaders : 2010-11 Regular Season - Rookie Scoring », sur whl.ca (consulté le 19 mars 2012).
  6. (en) « 2012 WHL Playoffs - All Players », sur whl.ca (consulté le 25 mjuin 2012).
  7. (en) « Winterhawks' Bärtschi Player of the Week », sur whl.ca,‎ 5 mars 2012 (consulté le 19 mars 2012).
  8. (en) « Bärtschi named CHL Player of the Week », sur whl.ca,‎ 10 mai 2011 (consulté le 19 mars 2012).
  9. (en) « Joe Morrow, Ty Rattie make WHL all-star team; Sven Bartschi named to second team », sur Portland Tribune,‎ 22 mars 2012 (consulté le 25 juin 2012).
  10. a et b (en) « Sven Bärtschi hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 5 juin 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]