New York City Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel de ville de New York
Image illustrative de l'article New York City Hall
Présentation
Nom local New York City Hall
Période ou style Architecture géorgienne
Architecture Renaissance française
Architecte Joseph-François Mangin et John McComb, Jr. (en)
Date de construction 1811
Destination actuelle Hôtel de ville
Protection National Historic Landmark
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État État de New York
Localité New York
Localisation
Coordonnées 40° 42′ 46″ N 74° 00′ 22″ O / 40.712785, -74.00608440° 42′ 46″ Nord 74° 00′ 22″ Ouest / 40.712785, -74.006084  

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Hôtel de ville de New York

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Hôtel de ville de New York

Le New York City Hall (Hôtel de ville de New York) est le siège du gouvernement de la ville de New York. Il est situé dans le quartier de Lower Manhattan, entre Broadway, Park Row, et Chambers Street. Le bâtiment abrite donc les bureaux du maire (Mayor of New York) de la ville (certaines agences municipales sont concentrées dans le Manhattan Municipal Building), ainsi que les chambres du conseil municipal (New York City Council). Le bâtiment dessiné par les architectes Joseph-François Mangin et John McComb, Jr. (en), situé dans le City Hall Park est la plus vieille mairie des États-Unis à encore abriter des organismes municipaux officiels.

Construit de 1810 à 1812, le New York City Hall est un National Historic Landmark. Sa rotonde fait également partie des lieux phares de la ville de New York.

En littérature[modifier | modifier le code]

Dans le roman Voyage au bout de la nuit par Louis-Ferdinand Céline. Bardamu découvre City Hall en remontant Broadway :

« Tout d'un coup ça c'est élargi notre rue comme une crevasse qui finirait dans un étang de lumière. On s'est trouvés là devant une grande flaque de jour glauque coincée entre des monstres et des monstres de maisons. Au beau milieu de cette clairière, un pavillon avec un petit air champêtre, et bordé de pelouses malheureuses[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :