Singer Building

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Singer Building
Le Singer Building en 1908.
Le Singer Building en 1908.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville New York
Quartier 149 Broadway
Coordonnées 40° 42′ 35″ N 74° 00′ 36″ O / 40.70982, -74.01001 ()40° 42′ 35″ Nord 74° 00′ 36″ Ouest / 40.70982, -74.01001 ()  
Histoire
Ingénieur(s) Boller & Hodge
Construction 1908
Démolition 1968
Usage(s) Bureaux
Architecture
Style architectural Style Beaux-Arts
Hauteur du toit 186,57 m
Nombre d'étages 47
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Singer Building

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Singer Building

Le Singer Building est un ancien gratte-ciel situé dans le quartier de Manhattan, à New York. Sa construction, dans le plus pur style Beaux-Arts de la Belle Époque, fut achevée en 1908, pour contenir les bureaux de l'entreprise Singer. Il fut le plus haut bâtiment de New York entre 1908 et 1909.

Présentation[modifier | modifier le code]

Son architecte, Ernest Flagg, était un défenseur des restrictions architecturales (en hauteur et en surface), ce qui l'amena à imaginer une forme particulière pour le bâtiment, qui comporte douze étages qui s'étalent sur la totalité d'un block (espace délimité par les rues et les avenues perpendiculaires), et une tour beaucoup plus étroite et élancée qui culminait à 186 mètres, surmontée d'un grand dôme et d'un lanternon richement décorés qui conféraient au bâtiment son originalité dans le ciel de Manhattan. L'intérieur était non moins somptueux avec sa verrière d'entrée surmontée d'une horloge, son grand hall à coupoles, ses sculptures et ses nombreuses ferronneries.

Lors de son inauguration en 1908, le Singer Building devint le plus haut bâtiment au monde, et surtout la première structure moderne et laïque à porter ce titre. Auparavant, tous les édifices à porter ce titre étaient en effet religieux, souvent des cathédrales européennes ou le mole antonelliana de Turin (tour Eiffel mise à part). Le Singer Building fut détrôné en 1909 par la Metropolitan Life Tower, qui dépassa pour la première fois la barre des 200 mètres, en culminant à 213 mètres.

Le Singer Building fut détruit en 1968, époque à laquelle de nombreux autres bâtiments remarquables du début du XXe siècle à New York furent sacrifiés comme la gare de Pennsylvanie, pour laisser sa place au One Liberty Plaza, à proximité du site du World Trade Center. Cette vague de destruction allait d'ailleurs entrainer une forte mobilisation pour sauver la gare centrale du même sort. Il fut le plus grand bâtiment jamais détruit à New York, avant les attentats du 11 septembre 2001, qui endommagèrent d'ailleurs le successeur du Singer Building, le One Liberty Plaza.

Galerie[modifier | modifier le code]