Nerf ulnaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma de la face antérieure du bras gauche; le nerf ulnaire est noté ulnar

Le nerf ulnaire ou nerf cubital est un nerf du membre supérieur chez l'homme.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Le nerf ulnaire est issu du faisceau médial du plexus brachial dans la région axillaire. Ses racines étant C8 et Th1. Il chemine dans cette région entre l'artère et la veine axillaires puis au niveau du bras, se dispose légèrement en arrière de l'humérus, passant derrière le septum intermusculaire médial et dans une courte gouttière postérieure à l'épicondyle médial. Il est dans cette région sous-cutané et très exposé aux traumatismes.

Son trajet se poursuit dans la partie médiale de l'avant-bras, revenant dans la partie antérieure après être passé sous l'arcade du muscle fléchisseur ulnaire du carpe.

Le nerf ulnaire accède au poignet en passant sous le rétinaculum des fléchisseurs, dans un petit dédoublement interne au contact de l'os pisiforme, la loge de Guyon, accompagné par l'artère ulnaire. Il s'épuise en rameaux sensitifs et moteurs pour la main.

Branches et innervation[modifier | modifier le code]

Le nerf ulnaire est principalement un nerf moteur, bien qu'il soit en charge d'une partie de l'innervation sensitive de la main.

Branches terminales :

  • Nerf digital palmaire commun du 4e espace
  • Nerf digital dorsal commun du 4e et 3e espace

Innervation motrice :


Territoire sensitif dépendant du nerf ulnaire:

Ce territoire recouvre la moitié interne de la paume, le cinquième doigt et la moitié interne du quatrième doigt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Spicher, C.J., Desfoux, N. & Sprumont, P. Atlas des territoires cutanés du corps humain; Esthésiologie de 240 branches. Montpellier, Paris: Sauramps Médical, 2010.(ISBN 978-2-84023-669-6)[1]

Pathologie[modifier | modifier le code]

Les lésions du nerf ulnaire entraînent généralement des paralysies des muscles cités et une hypoesthésie voire une anesthésie du territoire sensitif qui en dépend. La main peut prendre un aspect de griffe cubitale.

Les lésions peuvent être d'origine traumatique (luxation du coude, fracture d'un os du bras/avant-bras), ou apparaître dans des neuropathies. Il arrive que des lésions similaires apparaisent après une opération chirurgicale : mauvaise position du bras pendant l'anesthésie…

Le nerf ulnaire passe exactement à l’endroit où la main est appuyée sur la table lorsque l’on manipule une souris informatique. Une pression continue sur de longues périodes sur ce point peut irriter le nerf ou l’endommager. Si des fourmillements sont ressentis dans les quatrième et cinquième doigts, il est préférable de prendre des dispositions pour que cette zone de la main ne touche plus la table. Par exemple en surélevant l’avant-bras avec une mousse.