Nîlgîri (Tamil Nadu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

11° 22′ 30″ N 76° 45′ 30″ E / 11.375, 76.7583

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nîlgîri.
Nîlgîri
Carte de localisation du Nîlgîri.
Carte de localisation du Nîlgîri.
Géographie
Altitude 2 637 m, Doddabetta
Massif Ghâts occidentaux
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
États Kerala, Tamil Nadu
Géologie
Âge Cénozoïque

Les Nîlgîri - appelées parfois Nîlagîri, Nilgiris - ou Montagnes bleues (ne pas confondre avec les montagnes Bleues australiennes) sont une région de l'État du Tamil Nadu en Inde du sud qui culmine au Doda Betta à 2 635 m. Le district de Nîlgîri comptait 762 141 habitants en 2001.

Le thé est une culture importante des Nîlgîri où il est cultivé entre 1 000 et 2 500 mètres. Le secteur produit également de l'essence d'eucalyptus, du café, du quinquina, du santal et des légumes. Du fait de leur altitude, elles profitent d'un climat plus frais que les plaines environnantes, et ont toujours été utilisées comme station de montagne (hill station) pour fuir la chaleur de l'été, en particulier durant la période du Raj britannique. Le paysage de collines basses est très semblable à celui de l'Angleterre méridionale, et elles ont souvent été utilisées comme réserves de chasse.

La ville principale des Nîlgîri est Udhagamandalam, mais l'usage de sa dénomination coloniale, Ootacamund, souvent raccourci en Ooty, reste très employé. La ville conserve un grand nombre de bâtiments à l'apparence très britannique, particulièrement les églises. Les autres villes importantes des Nîlgîri sont Coonoor, Kotagiri, Gudalur et Aruvankadu.

Les Nîlgîri sont l'habitat des nombreuses tribus aborigènes, la plus connue étant celle des Todas, dont la culture est basée sur le bétail, et dont les châles brodés de rouge, de noir et de blanc et les bijoux d'argent sont très recherchés.

Entre Mettupalayam et Udhagamandalam via Coonoor existe une ligne de chemin de fer à crémaillère sur une portion, la Nilgiri Mountain Railway, constituant une célèbre attraction touristique. La ligne a servi de décor à certaines scènes du film La Route des Indes de David Lean. De nombreux films indiens utilisent les Nîlgîri comme décor naturel.

Deux écosystèmes sont regroupés aux Nîlgîri :

  • Le sud-ouest des Ghâts occidentaux est recouvert de forêts à feuilles caduques entre 250 et 1 000 mètres d'altitude. Ces régions sont les plus peuplées par les éléphants d'Asie. Les Nîlgîri et les Ghâts du sud-ouest sont l'un des derniers habitats de tigres.
  • La même zone est, à partir de 1 000 mètres, recouverte de forêts tropicales. La diversité de la flore de cette région est l'une des plus importantes de la planète. À près de 1 500 mètres d'altitude, la forêt se fait de moins en moins dense et s'ouvre, par la suite, sur des étendues d'herbage.

La plupart des forêts primaires de la région ont été détruites pour aménager des plantations de thé, etc. Deux parcs nationaux protègent une partie des Nîlgîri. Le Mudumalai National Park se trouve dans la partie nord de la chaîne et couvre une surface de 321 km². Le Mukurthi National Park se situe dans le sud-ouest de la chaîne et recouvre 78,5 km². La chaîne et les Gaths du nord-ouest au sud-est ont été inclus dans la Nilgiri Biosphere Reserve en 1986, c'est la première biosphère protégée indienne.

La région a donné son nom à diverses espèces d'oiseaux tel que le Nilgiri Pipit, le Nilgiri Woodpigeon et le Nilgiri Blackbird.