Monsieur Destinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monsieur Destinée ou Monsieur Destin au Québec (Mr. Destiny) est un film américain réalisé par James Orr en 1990.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jour de ses 35 ans, Larry, un homme dont la vie est terne et sans goût, décide d'aller boire un verre et de raconter ses déboires au barman en attendant l'arrivée d'une dépanneuse. Il aurait pu devenir un grand champion de baseball s'il n'avait pas cligné des yeux au moment de recevoir la balle vingt ans plus tôt. Cet incident lui permit toutefois de rencontrer Elaine, venue le réconforter et qui devint son épouse. Larry explique qu'il a passé une très mauvaise journée parce qu'il n'a pas obtenu ses céréales, son café, sa promotion et un réel cadeau d'anniversaire. Il s'est de plus fait renvoyer par son chef de service, Niles Pender après avoir découvert les intentions malhonnêtes de ce dernier. Son entrepreneur a en outre réussi à lui soutirer un chèque pour lui cimenter son allée. Le barman, compatissant, lui sert un cocktail magique qui permet à Larry de voyager dans le temps et de cette-fois, réussir sa passe de balle.

Larry croit d'abord à une plaisanterie jusqu'à ce que le propriétaire de son ancienne maison (désormais pourvue d'une allée cimentée) le jette dehors et qu'il ne se retrouve président de la société et propriétaire d'une demeure luxueuse et marié à Cindy Jo, la femme de son actuel président (du moins, dans sa première vie) avec laquelle il a eu deux enfants. Après un anniversaire de rêve, où tous les membres de la haute société sont présents, Larry s'aperçoit que sa nouvelle vie ne comporte pas que des avantages lorsqu'il se rend compte que Clip est un homme suicidaire ne le reconnaissant pas et qu'Elaine en tant que déléguée syndicale semble lui vouer une haine féroce. Il découvre également qu'il a une maîtresse et que son père fréquente des jeunes femmes de vingt ans de moins que lui. Se rendant compte que cette vie est catastrophique, Larry est pris par erreur pour l'assassin du propriétaire de son entreprise alors que Pender est le vrai meurtrier. Devant échapper à sa maîtresse, il doit prendre la fuite, après avoir presque réussi à convaincre Elaine qu'il a été son mari dans une autre vie. Il retrouve finalement son ancienne vie, réussit à faire renvoyer Niles Pender, et apprend lors de sa soirée d'anniversaire surprise, qu'il va pouvoir devenir vice-président de la société. Le film se finit avec Mike le barman sur les gradins du stade de baseball disant au jeune Larry que les choses vont changer plus tard et qu'il ne doit plus s'inquiéter.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Plusieurs scènes du film furent tournées à Winston-Salem (Caroline du Nord) avec la contribution de l'équipe locale de baseball de l'école Richard J. Reynolds.

Le bâtiment de la société est l'ancien siège de la RJ Reynolds Tobacco Company.

Le nom de jeune fille du personnage interprété par Linda Hamilton est Ellen Ripley. C'est également le nom du personnage interprété par Sigourney Weaver dans Alien (1979) et Aliens, le retour (1986), un film dont le réalisateur James Cameron avait déjà dirigé Linda Hamilton dans Terminator (1984) et deviendra quelques années plus tard son époux.

Lorsqu'ils dînent à la pizzeria, Larry (James Belushi) demande à Ellen de lui poser des questions afin de lui prouver qu'ils étaient bien mariés dans son autre vie. Restant néanmoins dubitative, Larry lui demande de lui poser une vraie colle. Ellen lui demande alors quelle chanson passait à la radio lorsqu'elle avait été arrêtée pour excès de vitesse. Larry répond en programmant la chanson sur le juke-box de la pizzeria. Il s'agit de « Gimme Some Lovin’ » interprétée par The Spencer Davis Group. John Belushi, le frère de l'acteur, interprète lui-même cette chanson dans The Blues Brothers (1980).

James Belushi est le seul acteur avec lequel Michael Caine parle dans le film (sauf la scène avec le policier qui vit dans l'ancienne demeure de Larry et celle où le dépanneur intervient, mais les deux personnages cités n'échangent aucun mot avec Mike).

La date de naissance de Larry est le 14 juin 1955, sachant qu'il fête ses 35 ans en 1990. Celle de James Belushi est le 15 juin 1954.

Jackie, le président et mari de Cindy-Jo dans la vraie vie, est complètement absent de la vie alternative de Larry. On peut supposer qu'il a préféré continuer sa carrière dans le football, puisqu'il exerçait un métier sportif avant de rencontrer Cindy-Jo.

C'est le second film dans lequel Jacques Frantz assure la VF de James Belushi après Filofax, et avant Traces de sang et Super papa.

Les deux principaux acteurs du film se retrouvent dans Présumée Coupable puis dans un épisode de la série According to Jim . Là encore, ils interprètent deux personnages en couple.

Le script original du film comporte de nombreuses différences :

- La partie dans laquelle Larry a son accident de voiture au début n'est pas incluse.

- Le coach de Larry et Larry lui-même délivrent quelques lignes de dialogues supplémentaires.

- La narration est entrecoupée par un court passage de Larry travaillant dans son garage. Nous faisons aussi la connaissance de son chien, Sammy.

- Le père d'Ellen présente sa fille à Larry.

- Lorsque nous voyons Ellen et Larry parler en tant qu'adultes, de la narration a été rajoutée ainsi qu'un speech de Larry à propos de James Dean.

- Larry rencontre Monsieur Destinée à deux occasions avant son entrée dans le bar. Dans la première, il est représenté sous la forme d'un policier. Dans la seconde, sous celle d'un agent de sécurité.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Monsieur Destinée sur l’Internet Movie Database