ModNation Racers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ModNation Racers
Image illustrative de l'article ModNation Racers

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur United Front Games (PS3)
SCE San Diego Studio (PSP)

Date de sortie 19 mai 2010[1]
Genre Course automobile
Mode de jeu
PlayStation 3

Un joueur
Hors ligne (jusqu'à 4 joueurs)
Multijoueurs en ligne (jusqu'à 2 joueurs local, jusqu'à 12 joueurs en ligne)

PlayStation Portable

Multi-joueurs en ligne (jusqu'à 6 joueurs)

Plate-forme PlayStation 3
Média Blu-ray
UMD
Contrôle Sixaxis, DualShock 3

ModNation Racers est un jeu vidéo de course développé par United Front Games sur console PlayStation 3[2] et PlayStation Portable[3]. Modnation Racers sur PlayStation 3 a été annoncé et publié pour la première fois à l'E3 2009.

La version PSP a été annoncée en février 2010. Les deux versions du jeu ont été commercialisé en Europe le 21 mai 2010[4], le 19 mai au Royaume-Uni[4] et en France, et le 25 mai en Amérique du Nord[5],[3]. Une version bêta en ligne sur PS3 a été mise à disposition aux États-Unis en décembre 2009[6] et en Europe en janvier 2010[7]. Une suite, intitulée ModNation Racers: Road Trip est commercialisée sur console portable PlayStation Vita.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

ModNation Racers est un jeu de course automobile dans lequel le joueur peut conduire des karts. D'ailleurs, les courses sont fortement inspirées de Mario Kart[réf. nécessaire]. Le jeu apporte cependant des variantes, comme la possibilité de faucher des adversaires, d'utiliser un bouclier ou de mettre le turbo. Le but est bien entendu de finir la course en première position par tous les moyens. ModNation Racers est aussi inspiré de LittleBigPlanet : le personnage peut être personnalisé et les circuits peuvent être mis en ligne.

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

ModNation Racers présente différents modes de course :

  • course solo : course d'entraînement où l'on choisit les paramètres et la course (course d'action : course avec des objets ; course pure : course sans objets ; course d'élimination : dernier kart en marche) ;
  • course multijoueur : on peut y jouer avec ses amis en mode ad hoc ou avec la planète entière via mode Wi-Fi ;
  • carrière : Championnat constitué de plusieurs circuits ; finir premier ou atteindre certains objectif permet de débloquer des objets et des personnages.

Mode carrière[modifier | modifier le code]

Alors que le MRC (ModNation Racing Championship, la coupe du monde de ModNation Racers) est sur le point de débuter, le joueur incarne Tag, jeune pilote tagueur qui espère devenir champion. Son sponsor (sa mère, qui tient une boutique de peinture à la bombe) réussit à lui trouver un chef d'équipe pour qu'il puisse concourir. Tout au long du championnat, le joueur suit les aventures de Tag, de son entourage et du MRC par l'intermédiaire de cinématiques mettant en scène Tag, sa mère, son chef d'équipe, les autres pilotes et CM (Conservative Motors, qui veulent s'approprier Tag) ou montrant Biff Tradwell et Gary Reasons, les commentateurs du tournoi qui se détestent. Le joueur progresse dans l'aventure en accomplissant des objectifs variés permettant de débloquer des nouveaux défis mais aussi des tenues, des pièces de circuits ou de karts.

Très vite, Tag devient un vedette du tournoi. Plus tard, il est dévoilé que son chef d'équipe n'est autre qu'un ancien coureur du MRC qui dut arrêter sa carrière de pilote après s'être fait « envoyer dans le mur » dans le troisième virage de la finale, il y a 25 ans. Celui qui a provoqué l'accident est Espresso (italien qui a un singe comme copilote), coureur sans scrupules, champion actuel du MRC. Le chef d'équipe de Tag rêve d'une vengeance.

Mais un jour, une bombe explose dans l'entrepôt de Tag alors que son chef d'équipe s'y trouve. Il tombe dans un très léger coma et Conservative Motors (la boutique de son oncle Richard) en profite pour acheter Tag à l'aide d'un contrat bien que sa mère lui en veuille. Tag devient vite un outil de marketing pour CM et perd son image auprès de ses supporters. Mais lors d'une entrevue avec sa mère, son chef sort de son coma et arrive à convaincre Tag de revenir dans son ancienne équipe. Il retrouva sa gloire auprès des fans. Puis, au bout d'efforts, il atteint enfin le moment tant attendu : La Grande Finale, ou il va pouvoir venger son chef d'Espresso (c'est le seul moment où il peut courir contre lui). Tag gagne la course et remporte le MRC et sa coupe. Mais le patron de CM vint et lui rappela son contrat : c'était CM le vainqueur car le contrat était en règle, même le chef d'équipe de Tag ne pouvait rien y faire. Mais la police intervient et arrête le patron de CM : c'était lui qui avait posé la bombe dans son entrepôt pour pouvoir arnaquer Tag. Puis Espresso, une fois la foule partie, vient voler la coupe à Tag. Mais le chef de Tag envoie Espresso dans le décor et il se reproduit le même accident qu'il y a 25 ans mais cette fois c'est Espresso la victime. Le MRC est fini et Tag est vainqueur.

Système de création[modifier | modifier le code]

Tout comme le jeu LittleBigPlanet, ModNation Racers possède un système de création très poussé et accessible à tous. L'accès s'y fait depuis le ModSpot via l'atelier de création.

À l'intérieur, trois endroits sont disponibles :

  • création de mod (Personnage) : plusieurs caractères sont disponibles tels que la peau, les cheveux… ;
  • création de kart : divers élément sont disponibles (châssis, moteur, roues, volants…) afin de pouvoir personnaliser au maximum chaque voiture ;
  • création de circuit : de même que les premiers mode de création, celui-ci permet de créer totalement son propre circuit ; il est possible de définir la météo, le tracé de circuits et autres ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Taddei, E3 2009: Conférence de Sony, branchez-vous.com, 2 juin 2009.
  2. (en) « Sony Reveals ModNation Racers for PlayStation 3 », sur 1UP.com,‎ 2 février 2009 (consulté le 2 février 2009)
  3. a et b (en) « ModNation Racers Getting The PSP Treatment », sur Gaming Union,‎ 5 février 2010 (consulté le 5 février 2010)
  4. a et b http://uk.gamespot.com/ps3/driving/modnationracers/similar.html?mode=versions
  5. (en) Liam Quigley, « ModNation Racers Box Art », sur PlayStation Blog,‎ 15 mars 2010 (consulté le 15 mars 2010)
  6. (en) Mike Fahey, « ModNation Racers Beta Burns Vinyl Next Week », sur Kotaku,‎ 7 décembre 2009 (consulté le 22 janvier 2010)
  7. (en) PlayStation Store Team, SCEE, « ‘Heads-Up’ PlayStation Store Update (21 janvier 2010) », sur PlayStation Blog,‎ 21 janvier 2010 (consulté le 22 janvier 2010)