Ministère des Affaires religieuses (Tunisie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère des Affaires religieuses
وزارة الشؤون الدينية
Image illustrative de l'article Ministère des Affaires religieuses (Tunisie)

Création 1992
Type Ministère
Siège 76 bis, avenue Bab Bnet
1019 Tunis
Langue(s) Arabe
Budget 77,112 millions (TND) pour 2013[1]
Ministre Mounir Tlili
Site web affaires-religieuses.tn

Le ministère des Affaires religieuses est un ministère tunisien chargé des affaires religieuses. Il est dirigé par Mounir Tlili depuis le 29 janvier 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, il existe dès 1967 une direction du culte rattaché au Premier ministère, premier organe de contrôle de l'État sur le domaine religieux en Tunisie depuis l'indépendance ; elle est placée sous la direction du théologien Mustapha Kamel Tarzi. Celui-ci occupe le poste jusqu'en 1987 durant toute la présidence de Habib Bourguiba.

En 1989, elle devient un secrétariat d'État puis, en 1992, un ministère dont la tâche fondamentale est d'appliquer la politique de l'État dans le domaine religieux et de mettre en place des plans et programmes facilitant la mise en place des rites religieux et le service des valeurs spirituelles.

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

  • Coordonner les travaux et les activités relatifs aux affaires religieuses en collaboration avec l'ensemble des parties concernées ;
  • Faciliter l'accomplissement du culte ;
  • Prendre soin du Coran, encourager son apprentissage, sa récitation et sa compréhension en organisant les concours coraniques et les dictions et en veillant au bon fonctionnement des kouttabs ;
  • Participer au renforcement de la recherche scientifique dans les domaines des sciences islamiques et veiller à la réhabilitation du patrimoine islamique, à sa préservation et sa diffusion ;
  • Prendre soin des mosquées et de l'ensemble des monuments religieux ;
  • Superviser les cadres d'inspection et de prédication, les imams, les mouaddibs et les chargés des affaires des mosquées ;
  • Arrêter les programmes relatifs au recrutement des différents cadres religieux et assurer leur formation ;
  • Assurer la gestion administrative et financière des affaires religieuses ;
  • Organiser le hajj et la oumra en collaboration et avec les ministères concernés afin de garantir aux pèlerins les meilleurs conditions de repos et d'accomplissement des rites ;
  • Promouvoir l'information religieuse et la développer afin de valoriser le discours religieux ;
  • Organiser les festivals et les manifestations à caractère religieux aux niveaux local, régional et national ;
  • Organiser les séminaires et les colloques scientifiques et religieux aux plans national, local, islamique et international,

participer aux colloques et congrès religieux internationaux ;

  • Assurer le suivi des activités des associations coraniques et de leur ligue ;
  • Encadrer les Tunisiens à l'étranger sur le plan religieux en vue de préserver leur identité de tout déracinement et de consolider leur attachement à la patrie ;
  • Renforcer les relations de coopération avec les pays, les organismes et les organisations islamiques.

Établissement sous-tutelles[modifier | modifier le code]

  • Institut supérieur des sciences religieuses
  • Centre de recherches et d'études pour le dialogue des civilisations et des religions comparées

Ministre[modifier | modifier le code]

Ministre des Affaires religieuses
Image illustrative de l'article Ministère des Affaires religieuses (Tunisie)
Titulaire actuel
Mounir Tlili
depuis le 29 janvier 2014
Création 9 mars 1992
Mandant Chef du gouvernement
Durée du mandat Variable
Premier titulaire Ali Chebbi
Résidence officielle Ministère des Affaires religieuses
Rémunération 4 500 TND[2]

Le ministre des Affaires religieuses est nommé par le chef du gouvernement depuis 2011, selon la loi sur l'organisation provisoire des pouvoirs publics, puis l'article 89 de la Constitution de 2014[3]. Selon la Constitution de 1959, il était nommé par le président de la République sur proposition du Premier ministre.

Il dirige le ministère et participe au Conseil des ministres.

Historique[modifier | modifier le code]

Le ministre actuel est Mounir Tlili, titulaire du portefeuille dans le gouvernement Mehdi Jomaa, depuis le 29 janvier 2014.

Liste[modifier | modifier le code]

Image Nom Parti Gouvernement Début du mandat Fin du mandat
Sin foto.svg Ali Chebbi RCD Gouvernement Hamed Karoui 9 mars 1992 17 novembre 1999
Sin foto.svg Jalloul Jeribi RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 17 novembre 1999 10 novembre 2004
Sin foto.svg Boubaker El Akhzouri RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 10 novembre 2004 31 décembre 2010
Sin foto.svg Kamel Omrane RCD Gouvernement Mohamed Ghannouchi (1) 31 décembre 2010 17 janvier 2011
Sin foto.svg Laroussi Mizouri Indépendant Gouvernement Mohamed Ghannouchi (2)
Gouvernement Béji Caïd Essebsi
17 janvier 2011 24 décembre 2011
NoureddineElKhademiJan2013.jpg Noureddine El Khademi Ennahdha Gouvernement Hamadi Jebali
Gouvernement Ali Larayedh
24 décembre 2011 29 janvier 2014
Sin foto.svg Mounir Tlili Indépendant Gouvernement Mehdi Jomaa 29 janvier 2014 en fonction

Références[modifier | modifier le code]