Mausolée de Gengis Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec la tombe de Gengis Khan.
Mausolée de Gengis Khan
Genghis khan mausoleum.jpg
Présentation
Construction
1954-1956 +/-
Géographie
Pays
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Chine
voir sur la carte de Chine
Red pog.svg

Le mausolée de Gengis khan est un complexe architectural dédié à la mémoire de Gengis Khan. Il fut construit entre 1954 et 1956 par le pouvoir communiste chinois, et réunit différentes reliques liées auparavant conservées dans divers mausolées mobiles.

Histoire du mausolée[modifier | modifier le code]

C'est le fils de Gengis Khan, Ogödei, qui déposa les objets de son père dans huit yourtes blanches afin de lui rendre hommage. Le mausolée était initialement composé de huit yourtes blanches parcourant les steppes. C'est sous le règne de Dayan Khan que les yourtes furent installées dans le pays d'Ordos.

Description[modifier | modifier le code]

Article connexe : Tombe de Gengis Khan.

Ce bâtiment est en réalité un cénotaphe puisqu’on ne sait pas où est enterré Gengis Khan. Construit entre 1954 et 1956, il est situé en Chine, en Mongolie-Intérieure, dans la bannière d'Ejin Horo. Le mausolée comporte plusieurs ensembles, tous dédiés au premier empereur mongol.

  • la grande porte qui compte trois arches ;
  • la statue de Gengis Khan ;
  • un aobao[1] ;
  • un tertre de marbre. De l’encens y brûle depuis 800 ans.

Le bâtiment principal est composé de trois parties polygonales surmontées de coupoles. Ces trois parties sont reliées entre elles par de longs couloirs blancs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mongolian aobao, sur chinafacttours.com. Consulté le 19 octobre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]