Mathilde Bonnefoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mathilde Bonnefoy, née le 11 mars 1972 à Paris, est une réalisatrice franco-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille du poète français Yves Bonnefoy et de l'actrice américaine Lucy Vines[1].

De 1990 à 1991, elle est étudiante en Philosophie à la Sorbonne, mais elle abandonne ses études pour partir à Berlin. En 1995, elle devient assistante-monteuse, et en 1997, elle est monteuse AVID pour le film allemand La vie est un chantier dirigé par Wolfgang Becker. Elle rencontre Tom Tykwer qui en était le scénariste, il la recrute comme monteuse pour le film Cours, Lola, cours en 1998.

En 2006, elle a travaillé sur le film collectif Paris, je t'aime composé de courts-métrages de plusieurs réalisateurs[1].

Elle réalise le montage du film américano-allemand L'Enquête (The International) réalisé par Tom Tykwer et sorti en 2009[2].

Le 23 février 2015, Mathilde Bonnefoy obtient l'Oscar du meilleur film documentaire avec son mari, le producteur allemand Dirk Wilutzky et la réalisatrice américaine Laura Poitras pour Citizenfour[3]. Citizenfour met en scène l'ancien consultant de la NSA et lanceur d'alerte Edward Snowden, auteur de nombreuses révélations sur "une surveillance massive sans distinction de tout le monde"[4],[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 2003 : The Soul of a Man de Wim Wenders
  • 2006 : Anakonda im Netz (Anaconda dans un filet), documentaire sur le groupe Rammstein.
  • 2007 : Robert Wilson et Amira Casar

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alicia Paulet, « Oscar 2015 : La Française Mathilde Bonnefoy sacrée pour Citizenfour », Le Figaro,‎ 23 février 2015 (lire en ligne)
  2. « La Française Mathilde Bonnefoy, colauréate de l’Oscar à «Citizenfour» », Libération,‎ 23 février 2015 (lire en ligne)
  3. Olivier Tesquet, « Dans l'intimité d'Edward Snowden : la réalisatrice Laura Poitras raconte », Télérama,‎ 23 février 2015 (lire en ligne)
  4. « Oscars 2015 : les défenseurs des libertés numériques saluent la victoire de « Citizen Four » », Le Monde,‎ 23 février 2015 (lire en ligne)
  5. Bérangère Cagnat et Catherine Guichard, « "Citizenfour" : un Oscar mérité pour le documentaire sur Edward Snowden », Courrier international,‎ 23 février 2015 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]