Martin Gerber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gerber.

Martin Gerber, né le 3 septembre 1974 à Berthoud, est un gardien de but de hockey sur glace professionnel suisse.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière le 26 octobre 1991 avec le SC Signau, une équipe de 2e ligue. Il part ensuite lors de la saison 1993-94 au SC Thoune, en 1e ligue. Lors la saison 1994-95, il est engagé comme gardien remplaçant du SC Langnau Tigers qui est monté de 1re ligue en LNB. Lors de sa première saison avec Langnau, il est utilisé au total pendant 222 minutes. Le 25 février 1997, pour la première fois en Suisse, il marque un but en tant que gardien (dans le 3e quart-de-finale contre le HC Martigny : le 6:4 dans la cage vide).

Il vit le 7 avril 1998 la promotion du SC Langnau en LNA avant de suivre, en été 2001, son entraîneur Bengt-Ake Gustafsson en Suède. Il devient champion avec Färjestads BK et domine toutes les statistiques de gardien du pays[2].

Après avoir été repêché en 8e ronde à la 232e position du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par les Mighty Ducks d'Anaheim, il joue deux saisons avec les Ducks. Lors du lock-out 2004-05 de la LNH, il revient jouer en Europe pour ses deux équipes professionnelles passées : Langnau et Färjestads.

En 2005-06, il joue dans la LNH pour les Hurricanes de la Caroline. Il joue toute la saison en tant que gardien numéro un mais au début des séries éliminatoires, il perd sa place au profit de Cam Ward. Il remporte tout de même la Coupe Stanley et devient le second joueur d'origine Suisse à remporter le prestigieux trophée - le premier étant David Aebischer avec l'Avalanche du Colorado en 2001.

Gerber devient joueur autonome le 1er juillet 2006 et il rejoint alors l'équipe des Sénateurs d'Ottawa où il côtoie Ray Emery dans les buts. Emery lui prend la vedette et Gerber ne joue qu'une trentaine de matchs dans la saison LNH 2006-2007. Les Sénateurs parviennent en finale mais sont éliminés par les Ducks d'Anaheim.

En saison LNH 2007-2008, il profite d'une blessure de Ray Emery pour lui prendre son poste en enregistrant seulement des victoires dans les matches préparatoires et en ayant une fiche de 8 victoires et 1 défaite en début de saison.

Le 4 mars 2009, Gerber est réclamé par les Maple Leafs de Toronto. Son contrat n'est pas prolongé pour la saison suivante, et il s'entend donc avec l'Atlant Mytichtchi de la KHL. Le 13 décembre 2009, il se blesse sérieusement aux cervicales. Dans un premier temps, les médecins diagnostiquent plusieurs mois d'absence[3] avant qu'ils ne se ravisent et pronostiquent seulement quelques semaines de convalescence[4]. Il rate néanmoins le reste de la saison en raison de cette blessure.

Le 7 août 2010, il signe une entente à deux volets en faveur de l'organisation des Oilers d'Edmonton. Malgré de bonnes performances tant en LNH qu'en LAH, son contrat n'est pas renouvelé. Il part alors en Suède et rejoint les Växjö Lakers[5]. Après une saison, il quitte le club pour rejoindre Rögle BK[6]. À la suite de la relégation de son équipe, il s’engage avec les Kloten Flyers, avec pour objectif de participer aux Jeux olympiques de 2014[7].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il est depuis 1999 régulièrement appelé pour les compétitions internationales au sein de l'Équipe nationale suisse. Il participe ainsi aux compétitions suivantes :

Championnat du monde

Jeux olympiques d'hiver

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Flyers statt Tigers? Martin Gerber im Clinch… », sur slapshot.ch,‎ 7 avril 2013 (consulté le 25 avril 2013).
  2. a et b (en) « Martin Gerber profile », sur Eurohockey.com (consulté le 21 mai 2012).
  3. (en) Alexander Zaitsev, « Martin Gerber hospitalized with a serious neck injury », sur russianhockeyfans.com,‎ 13 décembre 2009 (consulté le 21 mai 2012).
  4. (en) Alexander Zaitsev, « Martin Gerber's injury not so serious », sur russianhockeyfans.com,‎ 14 décembre 2009 (consulté le 21 mai 2012).
  5. « Martin Gerber pose ses valises en Suède », sur planetehockey.com,‎ 12 juillet 2011 (consulté le 21 mai 2012).
  6. « Martin Gerber signe bel et bien à Rögle », sur planetehockey.com,‎ 18 mai 2012 (consulté le 21 mai 2012).
  7. (de) Sportinformation, « Hockey-Legende Gerber wechselt zu den Kloten Flayers », sur aargauerzeitung.ch,‎ 25 avril 2013 (consulté le 23 avril 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]