Marco Uccellini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marco Uccellini (né en 1603 à Forlimpopoli, dans l'actuelle province de Forlì-Cesena, en Émilie-Romagne et mort le 10 décembre 1680) est un compositeur et un violoniste italien du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

On connaît peu la vie de Marco Uccellini. Il fait ses études au séminaire d'Assise.

De 1641 à 1662, il est directeur musical (instrumentisti de degl de capo') à la cour d'Este à Modène. De 1647 à 1665, il est le maître de chapelle (maestro di cappella) de la cathédrale de Modène. De 1665 à 1680, il est maître de chapelle à la cour Farnese à Parme.

Il employa pour le premier la technique de la scordatura.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

La majeure partie de l'œuvre de Marco Uccellini est perdue; seules 22 sonates pour violon nous sont parvenues, sous forme d’éditions d’époque. Ses sonates baroques sont très originales. Les partitions précisent beaucoup de détails destinés aux interprètes.

  • Symphonie La gran battaglia
  • Symphonie La suavissima
  • 1639 : Opus 2 - Sonate, sinfonie et correnti (Sonates, Symphonies et Courantes)
    • Sonate n° 8 : pour 2 violons
    • Sonate n° 11
    • Sonate n° 12
  • 1642 : Opus 3 - Sonate, arie et correnti (Sonates, Courantes et Airs) - Venise
    • Le mariage de la poule et du coucou
    • Sonate n° 4 : La Trasformata
    • Sonate n° 9 : La Reggiana
    • Air n° 5 : La Bergamasca
    • Air n° 6 : Un balletto
    • Air n° 9 : L'Emenfrodito
  • 1645 : Opus 4 - Sonate, correnti, et arie da farsi con diversi stromenti... (Sonates, Courantes et Airs)
    • Sonate n° 2 : pour violon solo La Luciminia contenta
    • Sonate n° 5 : Sonata overo Toccata La Laura rilucente
    • Sonate : La Vittoria trionfante
    • Sonate n° 2 : La Luciminia contenta
    • Sonate n° 4 : La Hortensa virtuosa
    • Sonate n° 9
    • Sonate n° 18 : pour 2 violons
    • Sonate n° 20 : pour 2 violons
    • Sonate n° 25
    • Sonate n° 27
    • Sonate n° 26 : La Prosperina
    • Sonata n° 27
    • Courante n° 4
    • Courante n° 9
    • Courante n° 20
    • Air n° 2
    • Air n° 3
    • Air n° 9
    • Air n° 11 Il Caporal Simon
    • Air n° 13 Questa bella sirena
    • Air n° 14 La mia Pedrina
    • Air n° 15 La Scatola dagli agghi
  • 1649 : Opus 5 - de Sonate over canzoni da farsi a violino solo, e basso continuo... (Sonates)
    • Sonate over toccata n° 1
    • Sonate n° 3 pour violon et basse continue
    • Sonate over toccata n° 4
    • Sonate over toccata n° 5
    • Sonate n° 8 pour violon et basse continue
    • Sonate n° 9 pour violon et basse continue
    • Sonate n° 10 pour violon et basse continue
    • Sonate n° 12 pour violon et basse continue
  • 1654 : Opus 6 - Salmi a 1, a 3, 4, et a 5 concertati parte con istromenti e parte senza con Letanie della Beata Vergine Concertate a 5 con istromenti - Venise
  • 1660 : Opus 7 - de Compositioni armoniche sopra il violino e diversi altri strumenti, Ozio regio (l'Oisiveté royale)
    • Sonate n° 1
    • Sonate n° 2
    • Sonate n° 3
    • Sonate n° 9 pour 2 violons
    • Sonate n° 11
  • 1660 : Opus 8 - Sinfonie Boscarecie,
    • C'est une collection de 37 petits morceaux pour le violon et la basse continue joints ad libitum par un deuxième et un troisième violons. La première édition de cette composition a été imprimée à Venise en 1660 et réimprimée à Anvers en 1669.
  • 1667 : Opus 9 - Sinfonici concerti brevi e facili (concerts symphoniques brefs et faciles)
    • Sinfonia nona a tre
    • Sinfonia prima
    • Sonate n° 1

Technique violinistique[modifier | modifier le code]

Marco Uccellini était aussi lui-même un violoniste. Il a contribué à l'évolution de la technique de l'archet. Il introduit la sixième position. Cette position est utile pour jouer les notes aiguës dont ses partitions pour violon regorgent. Comme son nom signifie « petits oiseaux », beaucoup ont pensé que ces notes aiguës venaient de là !

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Sinfonici concerti, Schola Cantorum Basiliensis (Schröder, Landolf, van der Linde, Pachlatko, Gohl, Franklin, Smith, Sonnleitner) chez Deutsche Harmonia Mundi.
  • Works for violin, Hélène Schmitt http://www.heleneschmitt.com/ chez Christophorus.